Cerca

Vatican News
La ville de Paradise en Californie, sous les décombres. La ville de Paradise en Californie, sous les décombres.  (AFP or licensors)

Californie: le Pape aux côtés des victimes des incendies meurtriers

Au terme de l’angélus, dimanche 18 novembre, le Pape François s’est exprimé sur les incendies qui meurtrissent la Californie aux États-Unis depuis plusieurs jours.

Le Pape François a adressé «une prière spéciale pour les personnes touchées par les incendies qui ravagent la Californie, ainsi qu’aux victimes de la tempête de neige, qui s’abat sur la côte est des États-Unis. Puisse le Seigneur accueillir les défunts dans sa paix, réconforter leurs proches, et soutenir ceux qui s'engagent à les aider».

Ce sont les mots du Pape destinés au peuple américain, victime d’intempéries extrêmes ces derniers jours.

Les feux qui ravagent la Californie, depuis début novembre, sont perçus comme les plus meurtriers aux États-Unis. Le «Camp Fire», qui a totalement détruit la petite ville de Paradise, au nord de San Francisco, est le plus meurtrier depuis 1933. Au moins 76 personnes sont mortes dans les flammes, selon un bilan provisoire, samedi 17 novembre. Plus de 1 276 personnes sont portées disparues à Paradise, à la même date.

De l’autre côté du pays, sur la côte Est, c’est la tempête de neige Avery qui cristallise les craintes. La ville de New York est paralysée par 15 cm de neige (hauteur relevée à Central Park jeudi soir, 15 novembre). Il n’avait jamais neigé autant à New York depuis 1938. 380 000 personnes ont été privées d'électricité, et au moins 8 personnes ont perdu la vie dans les carambolages générés par la neige et les pluies verglaçantes.

18 novembre 2018, 12:35