Version Béta

Cerca

Vatican News
Le Pape a reçu 5000 pèlerins venus d'El Salvador ce matin en Salle Paul VI. Le Pape a reçu 5000 pèlerins venus d'El Salvador ce matin en Salle Paul VI.  (Vatican Media)

Le Pape invite les pèlerins d'El Salvador à cultiver le souvenir de saint Oscar Romero

Le Pape François a reçu ce matin en Salle Paul VI les 5000 Salvadoriens venus à Rome à l’occasion de la canonisation hier de Mgr Romero. S’exprimant en espagnol, le premier Pape latino-américain a mis en avant l’exemple de l’archevêque de San Salvador assassiné en 1980 comme un modèle pour aujourd’hui.

Cyprien Viet - Cité du Vatican

Le Pape a dit espérer que l’exemple de Mgr Romero encourage tous les acteurs de l’Église d’El Salvador à être «des signes de cette unité dans la pluralité qui caractérise le saint Peuple de Dieu», dont la hiérarchie ecclésiale doit «prendre soin», et qu’elle ne doit surtout pas «scandaliser».

Saint Oscar Romero voyait les prêtres comme des hommes confrontés à un double abîme: «celui de la miséricorde infinie de Dieu et celui de la misère infinie des hommes», a expliqué François, reprenant les termes utilisés par l’archevêque salvadorien lors d’une messe d’ordinations en 1977. Leur rôle doit donc aussi être «d’ouvrir les coeurs des frères à la tendresse de l’amour de Dieu, aussi à travers la dénonciation prophétique des maux du monde», avec un témoignage chrétien qui peut aller jusqu’au martyre.

Le message du nouveau saint s’adresse à toute l’Amérique latine: ce n’est qu’en faisant confiance à Dieu que l’on peut se libérer «du péché, du mal, de la haine dans nos coeurs, libres pour aimer et accueillir le Seigneur et les frères. Une vraie liberté déjà sur la terre, qui passe par la préoccupation pour l’homme concret, pour réveiller dans chaque coeur l’espérance du salut», a insisté François.

Face aux fléaux qui continuent à frapper El Salvador et l’ensemble du continent, notamment la violence, «le souvenir de saint Oscar Romero est une opportunité exceptionnelle pour lancer un message de paix et de réconciliation à tous les peuples de l’Amérique latine», a conclu le Pape François.

15 octobre 2018, 12:25