Version Béta

Cerca

Vatican News
Le Pape François en prière lors de sa rencontre avec les consacrés de Lituanie, le 23 septembre 2018 à Kaunas. Le Pape François en prière lors de sa rencontre avec les consacrés de Lituanie, le 23 septembre 2018 à Kaunas.  (Vatican Media)

Le Pape invite les jésuites de Lituanie à soigner le discernement

François a invité les jésuites de la région à chercher l’homme qui souffre et à apporter l’espérance chrétienne d’une manière concrète, en aidant les affligés, les opprimés.

Au cours de son voyage aux pays baltes, le Pape a rencontré dimanche soir à Vilnius une vingtaine de jésuites de la Province lituanienne, parmi lesquels les jésuites d’origine lituanienne des États-Unis, ainsi que quatre évêques. Parmi eux étaient présents le père Tadeusz Cieslak, ancien responsable de la section polonaise de Radio Vatican, qui vit maintenant à Riga. Interrogé sur place par Beata Julia Zajaczkowska, au lendemain de sa rencontre avec le Pape à Vilnius, il a expliqué que le Pape a insisté sur la nécessite de mettre le discernement spirituel au centre de l’action pastorale des jésuites.

«Il a dit qu’un jésuite avec un bon discernement ne se perdra jamais dans le camp du diable, a expliqué le père Cieslak. Ceci ne signifie pas se vanter, mais plutôt ne pas perdre de vue le Christ, Lui aussi descendu aux enfers, dans les enfers de l’existence humaine. Le Saint-Père a dit de nombreuses fois dans la journée que l’homme rencontre aussi les peines, les persécutions, il y a des idéologies qui l’oppriment ; il trouve aussi la mort. Dans ces situations de malaise, de tragédie, nous les jésuites, nous devons aussi agir non parce que nous sommes de bons psychologues et éducateurs, mais comme ceux qui vivent le Christ, Lui aussi descendu dans les enfers de l’existence humaine pour porter hors des enfers l’homme en tant que tel et lui donner le salut. Ceci est le sens du discernement, son objectif. Aujourd’hui aussi, et donc non seulement au temps de la Seconde guerre mondiale ou de l’oppression soviétique, nous trouvons des situations dans lesquelles l’homme se trouve dans les enfers. Nous devons discerner, nous devons aussi chercher l’homme qui vit des situations de ce type et apporter l’espérance du Christ d’une manière concrète, en aidant les affligés, ceux qui sont oppressés, qui se trouvent dans les prisons, qui fuient les persécutions.»

24 septembre 2018, 17:04