Version Béta

Cerca

Vatican News
Le Pape François lors de l'audience du 5 septembre Le Pape François lors de l'audience du 5 septembre  (Vatican Media )

Le Pape invite les familles à penser davantage aux plus pauvres

Le Pape François a envoyé un message aux familles italiennes qui participent au 11ème pèlerinage national «des familles pour la famille» entre Pompei et Scafati, non loin de Naples. Un message signé par le cardinal Pietro Parolin.

«Il est réconfortant de voir des familles qui montrent la beauté et la joie de l’amour, écrit le cardinal Parolin dès le début de ce message, au nom du Saint-Père. Notre monde a un grand besoin de ce témoignage !». Le Pape invite à ce que les familles «ne cachent pas leur visage, même quand la foi est éprouvée par la douleur

Le Secrétaire d’État du Saint-Siège rappelle que dans son exhortation apostolique Amoris Laetitia, François demande de prier pour tous ceux qui passent un moment difficile, «demandant à la Vierge de nous protéger de son manteau maternel».

«Il n’y a rien de mieux que la prière en famille pour ouvrir les portes d’une maison à la présence du Seigneur», peut-on lire encore dans ce message.

«Aujourd’hui vous faites de la prière en chœur et de sa manifestation publique le lien intergénérationnel le plus fort et la voix la plus efficace pour la transmission de la foi» peut-on encore lire dans ce message aux familles, soulignant que ces familles pèlerines sont une manifestation dynamique de l’amour de Dieu.

Ce 11ème pèlerinage national des familles pour la famille s’inscrit idéalement après la rencontre mondiale de Dublin récemment organisée. Dublin où le Pape a rappelé que «L’Evangile de la famille était vraiment joie pour le monde.» Le Pape qui au cours de la veillée avec les familles avait rappelé combien les pères, les mères, les grands-parents ou les petits-enfants, chacun était appelé à trouver dans la famille l’achèvement de l’amour.

«Le Saint-Père encourage toutes les familles présentes ou qui s’uniront spirituellement à ce pèlerinage, écrit encore le cardinal Parolin, à poursuivre toujours l’idéal de la sainteté familiale, pour que chaque foyer devienne un Evangile de la famille, une école de fidélité et de sincérité, école de paix et de pardon, d’écoute et de réconciliation, de communion et de solidarité.»

15 septembre 2018, 19:48