Version Béta

Cerca

Vatican News
Le Pape et les participants au symposium de l’Union internationale des bénédictines, le 8 septembre 2018. Le Pape et les participants au symposium de l’Union internationale des bénédictines, le 8 septembre 2018.  (Vatican Media)

Le Pape encourage les bénédictines à être des signes de la tendresse du Christ

Le Pape François a reçu ce samedi matin les participantes à un Symposium de l’Union internationale des bénédictines.

Cyprien Viet – Cité du Vatican

Dans son intervention, le Pape François a salué les 1 500 ans d’histoire de la spiritualité de saint Benoît, qui «continue à résonner et à œuvrer aujourd’hui». Il s’est appuyé sur le thème de cette rencontre, tiré du chapitre 53 de la Règle de saint Benoît: «Que tous soient accueillis comme le Christ». François a insisté sur cette «vocation à l’hospitalité» qui doit être accomplie notamment dans l’accueil des étrangers, en invitant les bénédictines à être des «instruments de la tendresse de Dieu pour ceux qui sont dans le besoin». «Depuis des siècles, les lieux bénédictins sont connus comme des lieux d’accueil, de prière et d’hospitalité généreuse», a souligné le Pape.

«Ora et labora»

François est aussi revenu sur la devise des moniales, “Ora et labora”, en remarquant que la prière qui émane des monastères «enrichit la respiration de l’Église». «C’est une prière de louange, avec laquelle vous donnez voix à l’humanité entière et aussi à la création. C’est une prière de remerciement pour les innombrables et continuels bienfaits du Seigneur. C’est une prière de supplication pour les souffrances et les angoisses des hommes et des femmes de notre temps, spécialement des pauvres. C’est une prière d’intercession pour ceux qui souffrent des injustices, des guerres et des violences, et voient leur dignité violée». Toutes ces prières sont «un cadeau très précieux», car «Dieu écoute toujours les prières des cœurs humbles et pleins de compassion», a insisté François.

Le sens contemplatif

François a également salué la forte sensibilité des sœurs bénédictines dans le soin de la création, de sa beauté et de son harmonie, vécue dans un sens contemplatif. Il a invité les sœurs à persévérer dans leurs efforts de vie en communauté, malgré des origines souvent très diverses. «Votre prière, votre travail, votre hospitalité, votre générosité, concourent à manifester une communion dans la diversité qui exprime l’espérance de Dieu pour notre monde: une unité faite de paix, d’accueil réciproque et d’amour fraternel.» Le Pape a conclu son intervention en saluant «ce témoignage féminin de bonté, de foi et de générosité», apportant sa bénédiction aux sœurs bénédictines, et il a demandé aux sœurs de prier pour lui.

          

08 septembre 2018, 11:44