Cerca

Vatican News

Bono Vox au Vatican pour soutenir Scholas Occurrentes

Une rencontre peu banale a eu lieu à la maison Sainte-Marthe ce mercredi 19 septembre 2018: celle entre le Pape François et le chanteur Paul David Hewson, alias Bono Vox.

Le leader du groupe de rock irlandais U2 est venu apporter son soutien à la mission éducative de la Fondation Scholas Occurrentes qui opère pour la formation et le développement des enfants et des jeunes du monde entier, indépendamment de leur origine ou religion.

La douleur du Pape

Le célèbre chanteur, connu pour ses engagements caritatifs, a évoqué avec le Souverain Pontife la question des abus sexuels commis par des membres du clergé, notamment en Irlande, son pays natal, où le Pape vient à peine de se rendre. «J’ai expliqué que nombreux étaient ceux qui avaient l'impression que ceux qui commettaient les abus étaient plus protégés que les victimes », a –t-il expliqué lors d’une conférence de presse au Vatican, à laquelle de nombreux journalistes ont assisté. «J’ai vu la douleur sur son visage», a précisé Bono.

Un coup de foudre

Paul David Hewson a qualifié sa rencontre avec le Pape de «coup de foudre», parlant d’un dialogue naturel et fluide, touchant à plusieurs thèmes d’actualité comme l’éducation des jeunes, surtout des filles qui, en diverses parties du monde, souffrent de marginalisation et d’exclusion.

Un Pape extraordinaire

Le chanteur a assuré le réseau Scholas de son soutien, ainsi que ses «projets innovants» qui participent d’une «révolution éducative» destinée à aider les jeunes et à découvrir le sens de la vie.

Durant cette rencontre, il a également été question de  la sauvegarde de la maison commune, et de l’encyclique Laudato Si’. «Le Pape François est un homme extraordinaire dans ces temps extraordinaires » a conclu le chanteur de 58 ans.

 

20 septembre 2018, 07:27