Version Béta

Cerca

Vatican News
Manifestation à Managua, la capitale du Nicaragua, le 23 juillet 2018. Manifestation à Managua, la capitale du Nicaragua, le 23 juillet 2018.  (ANSA)

Nicaragua: le Pape François prie, les évêques demandent la réouverture du dialogue

Le dialogue est la voie à suivre pour la réconciliation au Nicaragua. C’est la conviction rappelée hier, au terme d’une rencontre des évêques nicaraguayens. Le Pape François assure le peuple bien-aimé du Nicaragua de sa prière.

Amedeo Lomonaco – Cité du Vatican

Les évêques du Nicaragua souhaitent que la table des négociations, ouverte avec la médiation de l’Église, puisse être ré-ouverte le plus vite possible. Après les protestations contre le gouvernement et la dure répression qui a coûté la vie à au moins 360 personnes, le pays vit des journées de tension et d’angoisse. Le Pape François suit avec attention la situation et continue à assurer de sa prière. «En renouvelant ma prière pour le peuple bien-aimé du Nicaragua, avait-il déclaré le 1er juillet lors de l’Angélus, je désire m’unir aux efforts que sont en train d’accomplir les évêques du pays et de nombreuses personnes de bonne volonté.»

Le gouvernement repousse la demande d’élections anticipées

Mais aux efforts liés en particulier à la promotion du dialogue national a suivi la dure réplique du gouvernement de Daniel Ortega. À l’occasion du 39e anniversaire de la révolution sandiniste, le président nicaraguayen a accusé les évêques de «manœuvres putschistes contre le gouvernement». Dans une interview accordée à Fox News, le président a rejeté les demandes de démission et d’élections anticipées, en affirmant que les prochaines élections se tiendraient selon le programme prévu, en 2021.

Prières pour le Nicaragua

Dans les pays, des milliers de personnes sont à nouveau descendues dans les rues de Managua pour manifester contre son gouvernement. Des nouvelles de profanations et d’assauts menés contre les églises continuent à circuler. Les catholiques sont donc à inviter à prier, dans ce moment douloureux vécu par la nation nicaraguayenne. Dimanche s’est tenue la Journée de prière organisée par le Conseil épiscopal latino-américain. Des initiatives similaires ont été promues dans le monde entier pour manifester proximité et solidarité au peuple du Nicaragua.

24 juillet 2018, 12:32