Cerca

Vatican News

Le Pape invite les jeunes des Caraïbes à regarder le passé pour construire leur futur

C’est la Martinique qui accueille pour la première fois, du 10 au 22 juillet, les 6e Journées de la jeunesse caribéenne; quelques centaines de jeunes, venus de la Barbade, de la République dominicaine, de la Jamaïque ou encore de Guyane, sont ainsi réunis autour du thème «ensemble transformons la famille caribéenne». Un thème sur lequel le Pape est revenu dans son message, mettant en garde les jeunes contre «le vieillissement prématuré» et «l’installation» confortable ; deux tentations qui brident la force de la jeunesse, l’empêchent de se déployer et de transformer.

Manuella Affejee - Cité du Vatican


On ne peut regarder le présent et l’avenir sans d’abord considérer le passé, prévient le Pape; et ce que les jeunes s’apprêtent à transformer, c’est l’héritage légué par leurs prédécesseurs. «Rien n’est possible ni dans le présent, ni dans le futur, si tu n’es pas enraciné dans le passé, dans ton histoire, dans ta culture, dans ta famille; si tu n’as pas les racines bien plantées à l’intérieur. C’est de la racine que te parvient la force pour avancer. Tous, nous et vous, nous n’avons pas été fabriqués dans un laboratoire, nous avons une histoire, des racines. Et ce que nous faisons, les fruits que nous donnerons, la beauté que nous pourrons créer dans le futur, proviennent de ces racines», affirme François, reprenant une thématique qui lui est chère et qu’il a déjà développée à plusieurs reprises.

«Regardez toujours derrière vous pour avoir des racines, regardez vos grands-parents, vos parents et parlez avec eux»: c’est dans ce mouvement, dans cette «tension» que les jeunes puiseront la force de transformer la famille. Pour stimuler et aider leur réflexion, le Pape conseille aux participants de la rencontre de s’appuyer sur l’exhortation apostolique Amoris Laetitia, notamment sur le 4e chapitre, qui constitue selon lui le «noyau». «Comment vivre l’amour, comment le vivre en famille. Parlez de ce 4e chapitre entre vous. Vous y trouverez beaucoup de force pour avancer et transformer», sans oublier, insiste François, que «l’Amour a sa force propre», qui «restera pour toujours».

 

14 juillet 2018, 17:00