Version Béta

Cerca

VaticanNews
Le Pape saluant le père Gutiérrez à Rome en novembre 2014. Le Pape saluant le père Gutiérrez à Rome en novembre 2014. 

Les vœux du Pape François au père Gustavo Gutiérrez pour ses 90 ans

Le Pape François a adressé une lettre au prêtre péruvien, fondateur de la théologie de la libération, qui fête ses 90 ans ce vendredi 8 juin.

Dans cette lettre datée du 28 mai, le Pape souligne le «service théologique» assuré par ce prêtre dominicain et son «amour préférentiel pour les pauvres et les exclus de la société», en l’assurant de sa prière personnelle dans «ce moment tellement significatif» de sa vie.

Utilisant un ton très personnel, en espagnol et en utilisant le tutoiement, François remercie aussi le père Gutiérrez pour sa façon «d’interpeller la conscience de chacun, afin que personne ne reste indifférent face au drame de la pauvreté et de l’exclusion». Il l’encourage à persévérer dans la prière et «dans le service aux autres, en offrant le témoignage de la joie de l’Évangile».

Né en 1928 et formé à Louvain et à Lyon, le père Gutiérrez est considéré comme le fondateur de la théologie de la libération, dont il a fixé les grandes lignes dans un livre éponyme publié en 1971. Mais à la différence d’une partie des penseurs de ce courant, critiqués en 1984 par un document de la Congrégation pour la Doctrine de la Foi car ils avaient épousé une grille de lecture marxisante et révolutionnaire du thème de la libération chrétienne, le père Gutiérrez ne s’est jamais situé en désobéissance avec Rome.

Il avait par ailleurs admis, dans les années 1990, que la «force historique» des pauvres passe par la culture et la foi plutôt que par l’action politique. Une intuition qui rejoint la pensée du Pape François, inspiré lui par la «théologie du peuple», un courant de pensée opposé au marxisme, et attaché à la valorisation des dévotions populaires comme un facteur d'unité des peuples et des communautés.

07 juin 2018, 12:27