Version Béta

Cerca

Vatican News
Le drapeau de la Suisse. Le drapeau de la Suisse. 

Le programme du Pape François à Genève

Les grandes étapes du voyage du Pape François en Suisse ce jeudi 21 juin ont été présentées ce lundi 18 juin 2018 en Salle de Presse du Saint-Siège.

Le directeur de la Salle de Presse, Greg Burke, a précisé que le Pape effectuera ce déplacement «comme un pèlerin œcuménique», pour «cheminer, prier et travailler ensemble». Le Pape se rend à Genève à l’occasion du 70e anniversaire du Conseil Œcuménique des Églises, une organisation à laquelle sont rattachées des Églises chrétiennes représentant au total 500 millions de fidèles, et dans laquelle l’Église catholique dispose d’un siège d’observateur.

Le Pape prononcera au total trois discours dont deux au COE : une première méditation personnelle durant la prière œcuménique du matin, et un discours plus officiel dans l’après-midi lors d’une rencontre durant laquelle interviendra égalemeent le secrétaire général de cette organisation œcuménique, le pasteur luthérien norvégien Olav Fyske Tveit.

En conclusion de cette journée, le Pape présidera une messe avec les catholiques de Suisse et des diocèses français frontaliers au Palexpo de Genève, au jour de la mémoire liturgique de saint Louis de Gonzague. Environ 40 000 fidèles seront présents à l’intérieur. Mgr Charles Morerod, évêque du diocèse de Lausanne, Genève et Fribourg, et président de la conférence épiscopale suisse, adressera quelques paroles de remerciement au Pape.

Le Pape rencontrera notamment le président de la Confédération helvétique Alain Berset, les évêques suisses, le nonce apostolique en Suisse Mgr Thomas Gullickson ainsi son homologue auprès des institutions de l’Onu à Genève Mgr Ivan Jurkovic, qui sera présent pour une raison évidente de proximité géographique mais aucune institution onusienne ne sera visitée par le Pape durant cette journée. Après la messe, le Pape saluera les huit membres coréens du Conseil œcuménique des Églises. Quatre proviennent de Corée du Sud et quatre proviennent de Corée du Nord.

Petite originalité protocolaire de cette visite en Suisse : le Pape sera reçu par deux anciens gardes suisses à son arrivée à l’aéroport de Genève, et le colonel Christof Graf, commandant de la Garde Suisse Pontificale, accompagnera le Pape non pas dans une mission de sécurité mais comme invité dans la suite papale.

La Suisse sera le 35e pays visité par le Pape depuis le début de son pontificat.

18 juin 2018, 19:34