Version Béta

Cerca

Vatican News
Combats en cours à Hodeida au Yémen, samedi 16 juin 2018 Combats en cours à Hodeida au Yémen, samedi 16 juin 2018  (AFP or licensors)

Appel du Pape pour les populations au Yémen

Dimanche 17 juin, à l’issue de la prière de l’Angélus, le Pape a demandé à la communauté internationale de ne pas oublier le sort des populations yéménites, alors que les forces gouvernementales appuyés par une coalition arabe a lancé un assaut sur la ville portuaire d’Hodeida, où résident 600 000 habitants.

Manifestant sa préoccupation pour le «sort dramatique» des populations du Yémen «déjà éprouvées par des années de conflit», le Pape a appelé à la communauté internationale «à n’économiser aucun effort» pour ramener «en urgence» les parties prenantes à la table des négociations, afin d’éviter que la «tragique situation humanitaire» n'empire.

Il a invité les fidèles réunis place Saint-Pierre a récité un Ave Marie pour le Yémen avec lui, à l'issue de la prière de l'Angélus.

Ce dimanche matin dans l'ouest du Yémen, des tirs ont été échangés près de l'aéroport de Hodeida et sur la route côtière, au 5ème jour d'une offensive qui fait craindre pour les 600 000 civils, dont 300 000 enfants, qui vivent dans la ville d’Hodeida, où transite la plus grande partie de l’aide humanitaire dans ce pays marqué par presque quatre ans de guerre, et en proie à une des pires famines actuellement dans le monde.

Fidèles au président Abd Rabbo Mansour Hadi, les troupes progouvernementales appuyées par une coalition emmenée par Ryad, tentent de déloger les rebelles houthis de la ville.

L’offensive semble peu progresser alors que l'émissaire de l'ONU pour le Yémen, Martin Griffiths, poursuit des entretiens à Sanaa, la capitale contrôlée par les rebelles.

17 juin 2018, 13:25