Version Béta

Cerca

Vatican News

Fin de la réunion entre le Pape et les évêques du Chili

Les évêques de ce pays latino-américain avaient été convoqués au Vatican pour une rencontre avec le Pape François, suite aux scandales d'abus sexuels entourant notamment l'ancien prêtre Fernando Karadima, proche de plusieurs évêques chiliens.

Selon un communiqué de la Salle de Presse du Saint-Siège, vers 18h40 ce jeudi soir s’est achevée la dernière des quatre rencontres que le Pape a tenu avec 34 évêques chiliens dans l’auletta de la Salle Paul VI. À la fin de cette période de discernement et de rencontre fraternelle, le Pape François a remis à chacun de ces frères dans l’épiscopat une lettre ici transcrite.

Traduction de la lettre du Pape aux évêques du Chili :

 

«Chers frères dans l’épiscopat, je désire vous remercier d’avoir accueilli mon invitation pour qu’ensemble nous fassions un discernement franc face aux faits graves qui ont endommagé la communion ecclésiale et ont affaibli le travail de l’Église au Chili dans ces dernières années.

À la lumière de ces évènements douloureux concernant les abus, -de mineurs, de pouvoir et de conscience-, nous avons échangé sur la gravité de ceux-ci ainsi que sur les conséquences tragiques qu’ils ont eu, particulièrement pour les victimes.

À chacune d’elles, j’ai moi-même de tout cœur fait une demande de pardon, à laquelle vous vous êtes unis en une seule volonté et avec la ferme intention de réparer les dommages causés. Je vous remercie pour la pleine disponibilité que chacun de vous a manifesté pour adhérer et collaborer dans tous ces changements et résolutions que nous devrons mettre en œuvre dans le court, moyen et long terme, nécessaires pour rétablir la justice et la communion ecclésiale.

Après ces journées de prière et de réflexion, je vous envoie pour continuer à construire une Église prophétique qui sait mettre l’essentiel au centre : le service à son Seigneur dans l’affamé, dans le prisonnier, dans le migrant, dans l’abusé.

S’il vous plait, n’oubliez pas de prier pour moi. Que Jésus vous bénisse et que la Vierge Marie prenne soin de vous.

Fraternellement,

François»

17 mai 2018, 20:12