Cerca

Vatican News

Audience générale: l’harmonieuse diversité des dons de l’Esprit Saint

Après sa série de catéchèses sur le baptême, le Pape a poursuivi mercredi 30 mai celle sur la confirmation, proposant une réflexion sur le sceau de l’esprit reçu lors de ce sacrement, ainsi que «son lien intime avec toute initiation chrétienne».

Delphine Allaire - Cité du Vatican

Avant de recevoir l'onction spirituelle qui confirme et renforce la grâce du baptême, les confirmés sont appelés à renouveler les promesses faites le jour de leur baptême par leurs parents, leurs parrains et marraines, a d’emblée rappelé François. 

Une profusion de dons

Durant ce rite de la confirmation, l’Esprit apporte ainsi avec lui une richesse de dons: intelligence, conseil, courage, science, piété et sainte crainte.    

Selon le prophète Isaïe (11: 2), ce sont les sept vertus de l'Esprit répandues sur le Messie pour l'accomplissement de sa mission, souligne le Pape François. Saint Paul décrit lui, ces fruits abondants de l'Esprit autrement, comme de l’«amour, la joie, la paix, la magnanimité, la bienveillance, la bonté, la fidélité, l’humilité, et la maîtrise de soi».

Auteur de la diversité, créateur de l’unité

Par ces multiples  dons, l’Esprit est l'auteur de la diversité, et en même temps le Créateur de l'unité, a pointé le Souverain pontife. Ainsi l'Esprit donne toutes ces richesses différentes, «mais qui forment de la même manière une harmonie», c'est-à-dire l'unité de toutes les richesses spirituelles des chrétiens.

Ces richesses qui forment une union sont ancrées dans une liturgie rituelle avec l’imposition des mains et l’onction du chrême, cette huile parfumée et thérapeutique à fort symbolisme biblique. «Recevez le sceau du Saint-Esprit qui vous est donné comme cadeau», prononce alors l’évêque, imposant le chrême sur le front.

Le chrême, sceau visible de l’invisible

Le Saint-Esprit devient ainsi le don invisible, et le chrême son sceau visible. Le confirmé reçoit donc une marque spirituelle indélébile, sorte de "caractère", qui le configure plus parfaitement au Christ et lui donne la grâce de répandre parmi les hommes sa «bonne odeur».

 

30 mai 2018, 11:11