Version Béta

Cerca

Vatican News
Le Pape prononçant son homélie place Saint-Pierre le 8 avril. Le Pape prononçant son homélie place Saint-Pierre le 8 avril.   (ANSA)

Dimanche de la Miséricorde: «Dieu vient à la rencontre de nos blessures»

Le Pape François a célébré la messe place Saint-Pierre à l'occasion du dimanche de la Miséricorde, célébré le premier dimanche après Pâques.

Devant des milliers de fidèles réunis sur la place Saint-Pierre ensoleillée, le Pape a présidé la cérémonie, accompagné des 550 missionnaires de la miséricorde, venus du monde entier, présents à Rome à cette occasion. Dans son homélie, le Saint-Père est revenu sur l'Evangile de Saint Jean qui relate l'incrédulité de Thomas.  

Toucher l'amour de Jésus

«Malgré son incrédulité, nous devons remercier Thomas car il ne s’est pas contenté d’entendre dire par les autres que Jésus était vivant, ni même de le voir en chair et en os ; mais il a voulu voir dedans, toucher de la main ses plaies» a expliqué François. Pour nous aussi, il ne suffit pas non plus de savoir que Dieu existe : «un Dieu ressuscité mais lointain ne remplit pas notre vie, nous avons besoin, nous aussi, de “voir Dieu”, de toucher de la main qu’il est ressuscité pour nous.»   

Aussi, a rappelé le Pape, nous pouvons avoir de belles paroles sur Dieu, se dire chrétiens, cela ne suffit pas: comme les disciples, nous avons besoin de voir Jésus en «touchant son amour

«Comment savourer cet amour, comment toucher aujourd’hui de la main la miséricorde de Jésus ?» a poursuivi le Saint-Père. Jésus, avant toute chose, donne l’Esprit pour «pardonner les péchés.» Pour faire l’expérience de l’amour, il faut passer par là: se laisser pardonner. 

Pas de porte infranchissable pour Dieu 

Comme lors du Vendredi Saint au Colisée, le Pape a évoqué, la «honte, la résignation et le péché» qui nous bloquent. Des portes verrouillées mais qui pour Dieu ne sont jamais infranchissables. «Dieu fait des merveilles. Il ne décide jamais de se séparer de nous, c’est nous qui le laissons dehors». Malgré nos péchés, le Dieu blessé d’amour vient à la rencontre de nos blessures. 

Dieu est miséricorde et opère des merveilles dans nos misères a conclu le Pape, qui a invité à se mettre à l'école de Saint Thomas: demander la grâce de reconnaître notre Dieu afin de trouver dans son pardon notre joie, dans sa miséricorde notre espérance.

08 avril 2018, 09:26