Version Béta

Cerca

Vatican News
Le Pape François prie pour le bébé Alfie Evans Le Pape François prie pour le bébé Alfie Evans  (Vatican Media)

Le Pape prône «un accompagnement de compassion» pour le bébé Alfie Evans

Dans un tweet envoyé dans la soirée du 4 avril, le Pape François a exprimé son souci à l’égard d’Alfie Evans, bébé britannique de 21 mois et atteint d’une maladie neurodégénérative.

Alfie Evans dans un coma profond depuis un an, souffre d’une maladie «neurodégénérative, progressive et mortelle».

«J'espère sincèrement que tout le possible sera fait pour continuer à accompagner avec compassion le petit Alfie Evans, et que la profonde souffrance de ses parents pourra être écoutée. Je prie pour Alfie, pour sa famille, et pour tous ceux qui sont concernés», a tweeté à son égard le Saint-Père hier, attirant l’attention du monde entier sur ce cas, qui rappelle celui de Charlie Gard, autre nourrisson britannique que François avait soutenu dans son combat contre la maladie.

Alfie Evans est en réanimation à l'hôpital Alder Hey Children de Liverpool depuis décembre 2016 à la suite d’une infection pulmonaire qui a provoqué des crises. Alfie a surmonté l'infection et a commencé à respirer par lui-même. Mais une autre infection thoracique l’a conduit à plus de crises chroniques, lui imposant un retour au ventilateur. Les médecins de l’hôpital ont déclaré qu'il était dans le meilleur intérêt d'Alfie d'arrêter cette «ventilation artificielle».

Les parents d'Alfie, Kate James et Tom Evans, se sont battus pour le droit de le garder en vie, en portant leur cas devant les tribunaux. Une Haute Cour anglaise a statué le 6 mars qu'il ne devrait recevoir que des soins palliatifs. La Cour suprême du pays a confirmé cette décision et la Cour européenne des droits de l'homme a refusé d'examiner l'affaire.

05 avril 2018, 11:26