Version Béta

Cerca

Vatican News
De nombreux prêtres du diocèse de Rome ont concélébré la messe chrismale avec leur évêque, le Pape François. De nombreux prêtres du diocèse de Rome ont concélébré la messe chrismale avec leur évêque, le Pape François.  (Vatican Media)

Messe chrismale: le Pape appelle les prêtres à cultiver leur proximité sacerdotale

Le sacerdoce, une vocation indissociable de la proximité. Lors de la messe chrismale de ce Jeudi Saint 29 mars en la basilique Saint-Pierre, le Pape François a loué «les pédagogies de l’incarnation et de l’inculturation» à l’adresse des prêtres du monde entier; des moyens pour eux de tisser une «proximité» charnière, tant avec Dieu qu’avec les fidèles.

Delphine Allaire – Cité du Vatican

Plus qu’une vertu, le concept de proximité abondamment développé par le Pape lors de son homélie, est «une attitude qui implique toute la personne». D’emblée le Saint-Père a positionné la «proximité» en clé de voûte de la mission pastorale.

Par l’incarnation et l’inculturation, les prêtres doivent s’incarner non pas seulement, «dans les cultures lointaines », mais aussi « dans la paroisse même, dans la nouvelle culture des jeunes». La raison est simple : la proximité est «clé de vérité», d’après le Souverain pontife. 

Gare aux vérités-idoles

Pour lui justement, la définition de «vérité» revêt un double aspect.

Elle ne permet pas seulement de nommer les situations et les choses en les tenant à distance avec des concepts et des raisonnements logiques, elle est aussi fidélité.

La vérité permet de désigner les personnes par leur nom propre, «comme le Seigneur les nomme», avant de les classifier ou de définir  leur situation.

Apparaît alors un écueil, note-t-il cependant, «celui de se faire idoles de certaines vérités abstraites».

«La vérité-idole se déguise, elle utilise les paroles évangéliques comme un vêtement mais elle ne permet pas de toucher le cœur», a-t-il déploré.

Accompagner spirituellement, confesser, prédiquer

Pour éviter ce type de vérités fallacieuses, le Pape suggère de méditer sur trois proximités sacerdotales: l’accompagnement spirituel, la confession et, enfin, la prédication, car «l’homélie est la pierre de touche pour évaluer la proximité et la capacité de rencontre d’un pasteur avec son peuple».

Nourries entre elles et mutuellement entretenues, ces proximités «réalisent la bonne nouvelle», a-t-il poursuivi avant de prodiguer deux conseils.

Proche de Dieu, proche de son peuple

«Si tu te sens loin de Dieu, approche-toi de son peuple qui te guérira des idéologies qui ont refroidi ta ferveur. Et si tu te sens loin des gens, rapproche-toi du Seigneur, de sa Parole», a conseillé le Saint-Père. Confession, accompagnement spirituel et prédication permettent ce rapprochement vers Dieu.

Prêtre intercesseur et prêtre proche de chair

Par cette proximité avec Dieu, « la Parole se fera chair en toi et tu deviendras un prêtre proche de toute chair», a avancé François.

Tandis que dans la proximité avec le peuple de Dieu, «sa chair douloureuse deviendra parole dans ton cœur et tu auras de quoi parler avec Dieu, tu deviendras un prêtre intercesseur». Deux vocations qui doivent se faire une.

29 mars 2018, 12:08