Version Béta

Cerca

VaticanNews
Un des plus importants incendies des dix dernières années en Corée du Sud a en partie détruit l'hôpital de Miryang, le 26 janvier 2018. Un des plus importants incendies des dix dernières années en Corée du Sud a en partie détruit l'hôpital de Miryang, le 26 janvier 2018.  (AFP or licensors)

Condoléances du Pape pour les victimes de l'incendie en Corée du Sud

Un imposant incendie a ravagé vendredi un hôpital de Corée du Sud, faisant au moins 37 morts et environ 130 blessés selon les autorités. Le Pape François a adressé aux victimes ses condoléances.

Le Pape François, dans un télégramme signé par le cardinal Pietro Parolin, Secrétaire d’État du Saint-Siège, s'est dit «profondément attristé» par l'incendie qui a ravagé vendredi 26 janvier un hôpital de la ville de Miryang en Corée du Sud, faisant au moins 37 morts et environ 130 blessés selon les autorités. Le Saint-Père «exprime sa profonde solidarité avec tous ceux touchés par cette tragédie» et «prie tout particulièrement pour le repos des personnes décédées et pour le rétablissement des blessés», précise le télégramme. Le Pape encourage enfin les autorités civiles et les secouristes qui apportent leur aide à leurs concitoyens dans le besoin. Il prie pour que Dieu offre à tous « force et consolation».

Selon les médias locaux, la plupart des victimes de l'incendie de l'hôpital Sejong de Miryang sont mortes à cause des gaz toxiques dégagés par les flammes. Immédiatement après l'incendie, le président sud-coréen Moon Jae-in a exigé l'ouverture d'enquêtes pour identifier la cause de l'incendie et empêcher que de telles tragédies ne se reproduisent à l'avenir.

 

27 janvier 2018, 07:46