Version Béta

Cerca

Vatican News
Le Pape François lors de l'Angélus ce dimanche 7 janvier 2017 Le Pape François lors de l'Angélus ce dimanche 7 janvier 2017  (AFP or licensors)

Angélus : le Pape demande aux fidèles de se souvenir de la date de leur baptême

En la solennité du Baptême du Seigneur, ce dimanche 7 janvier, le Pape a demandé aux fidèles s’ils connaissaient la date de leur baptême, « date de fête, date de (leur) sanctification initiale, la date à laquelle le Père donne l’Esprit Saint qui pousse à avancer, date du grand pardon ».

Marie Duhamel - Cité du Vatican

Depuis la fenêtre des appartements pontificaux, à l’occasion de la prière de l’Angélus, le Pape est d’abord revenu sur le choix de Jésus de se faire baptiser dans le Jourdain par Jean-Baptiste. François souligne «la grande humilité» dont Jésus fit preuve ce jour-là, en se mettant dans la queue des pécheurs qui souhaitaient être purifiés de leurs péchés pour commencer, avec l’aide de Dieu, une vie nouvelle. Ce faisant, Dieu a manifesté «la disponibilité de Jésus à s’immerger dans le fleuve de l’humanité, à prendre sur lui les manquements et faiblesses des hommes, à partager leur désir de libération et de dépassement de tout ce qui les éloignait de Dieu». Sur les rives du Jourdain, comme à Bethléem, Dieu maintient sa promesse de se charger du sort de l’être humain. Jésus en est «le signe tangible et définitif».

Le don de l'Esprit Saint

Ensuite, le Pape rappelle qu’«aussitôt, en remontant de l’eau, il vit les cieux se déchirer et l’Esprit descendre sur lui comme une colombe» (Mc 1,10). L’Esprit qui avait déjà guidé Moïse, descend sur Jésus pour lui donner la force d’accomplir sa mission dans le monde. «C’est l’Esprit l’artisan du baptême de Jésus, et même du notre. C’est l’Esprit qui ouvre les yeux du cœur à la vérité (…) c’est l’Esprit qui pousse notre vie sur le sentier de la charité (… ) c’est l’Esprit qui nous transmet la tendresse du pardon divin».

 

En la fête du baptême du Seigneur, chaque chrétien est appelé à «faire mémoire de son propre baptême». Le Pape a ainsi demandé aux fidèles réunis place Saint-Pierre si, à défaut de se souvenir de leur baptême, ils en connaissaient la date. Si ce n’est pas le cas, il faut la rechercher. «Nous devons toujours avoir cette date en mémoire, car c’est un jour de fête, la date de notre sanctification initiale, la date à laquelle le Père nous a donné l’Esprit Saint qui nous pousse à avancer, la date du grand pardon». 

Le Pape a enfin invoqué la protection de la Vierge afin que tous les chrétiens puissent comprendre, toujours plus, le don de leur baptême, et qu'ils s'engagent à le vivre avec cohérence. 

Angélus du 7 janvier 2018
07 janvier 2018, 12:54