Version Béta

Cerca

VaticanNews
Le Pape salue la foule lors de la messe célébrée à Dacca, capitale du Bangladesh. Le Pape salue la foule lors de la messe célébrée à Dacca, capitale du Bangladesh.  (AFP or licensors)

Le Pape François célèbre une messe avec les catholiques du Bangladesh

C’est le grand moment que tous les catholiques du Bangladesh attendaient. Ce vendredi matin, sous un soleil déjà chaud, le Pape François a célébré la messe dans le parc Suhrawardy Udyan à Dacca devant environ 100 000 fidèles, soit le tiers de toute la communauté catholique du pays.

Cette célébration eucharistique, unique grand moment de rencontre entre le Pape et les Bangladais, a été marquée par l’ordination de seize séminaristes ayant étudié au séminaire majeur du Saint-Esprit. Le Pape a remercié celles et ceux qui sont venus parfois de très loin, au prix de plusieurs jours de voyage, signe de leur amour pour Jésus . Il les a remerciés pour leur fidélité, et les a appelés à prier pour leurs prêtres, tout particulièrement ceux qu’il a ordonnés. C’est la responsabilité du peuple de Dieu de soutenir les prêtres. Il suffit pour cela, a affirmé François, de se fier à sa générosité qu’il sait grande chez les Bangladais

Son homélie a été centrée sur le rôle et la responsabilité des nouveaux prêtres. Les précisions de notre envoyé spécial Xavier Sartre

MESSE DU PAPE AU BANGLADESH

Les prêtres, collaborateurs des évêques, eux-mêmes successeurs des Apôtres choisis par Jésus, sont appelés à continuer la mission personnelle du Christ, de maître, de prêtre et de pasteur. Le Pape résume ainsi l’enjeu de cette ordination.

Ces nouveaux pasteurs devront dispenser à tous la Parole de Dieu, la lisant et la méditant pour croire ce qu’ils ont lu. Ils devront vivre ce qu’ils ont enseigné. «Que votre doctrine soit donc une nourriture pour le peuple de Dieu, une joie et un soutien pour les fidèles du Christ, le parfum de votre vie, pour que par la parole et l’exemple vous édifiez la maison de Dieu, qui est l’Église» a déclaré François.

Il a insisté sur le fait de vivre en accord avec sa foi et ses vœux :«reconnaissez donc ce que vous faites, imitez ce que vous célébrez, afin que, en participant au mystère de la mort et de la résurrection du Seigneur, vous portiez la mort du Christ dans vos membres et que vous marchiez avec lui dans une vie renouvelée.»

Au-delà du rappel des sacrements qu’ils administreront dorénavant, le Pape les a enjoints à exercer dans «la joie et la charité sincère l’œuvre sacerdotale du Christ, dans l’unique intention de plaire à Dieu» et non à soi-même.

Le Pape a conclu en les incitant à avoir toujours devant les yeux l’exemple du Bon Pasteur, «qui n’est pas venu pour être servi mais pour servir, et pour chercher et sauver ce qui était perdu».

(CV)

01 décembre 2017, 11:16