Recherche

Auscultation d'enfants en Amazonie péruvienne, en octobre 2021 Auscultation d'enfants en Amazonie péruvienne, en octobre 2021 

Au Pérou, la Covid-19 laisse près de 100 000 enfants orphelins

C’est une conséquence dramatique de la pandémie de coronavirus dans le pays andin, l’un des plus endeuillés au monde: environ 98 000 enfants sont désormais orphelins, a annoncé jeudi 6 janvier le gouvernement péruvien.

«Notre pays malheureusement (…) compte presque 98 000 enfants qui ont perdu leur père, mère ou tuteur pendant la pandémie», a déclaré le 6 janvier la ministre des Femmes et des populations vulnérables du Pérou, Anahi Durand, en s’appuyant sur des chiffres publiés par la revue médicale The Lancet. «Nous avons le triste record d'être le pays avec le plus grand nombre d'enfants ayant perdu un père, une mère», a-t-elle ajouté.

Le ministère verse actuellement une pension de 200 sols (environ 50 dollars) à plus de 18 000 familles, mais il faudrait étendre le nombre de bénéficiaires, a estimé la ministre. Le gouvernement compte la verser à un total de 83 664 enfants et adolescents orphelins, en plus d’un accompagnement psychologique et éducatif.

Acquisition de vaccins

Le Pérou, peuplé de 33 millions d’habitants, présente le taux de mortalité le plus élevé au monde, avec 6 122 décès par million d'habitants, selon un bilan de l'AFP basé sur des chiffres officiels. Au total, environ deux millions de contaminations au coronavirus et plus de 202 900 décès ont été enregistrés dans ce pays d’Amérique latine qui traverse la troisième vague de la pandémie.


Le gouvernement péruvien prévoit d’acheter 55 millions de doses de vaccin contre la Covid-19 en 2022 afin de procéder à une quatrième vaccination du personnel médical et des personnes vulnérables, a récemment annoncé le ministre de la Santé, Hernando Cevallos. Celui-ci a également confirmé le début de la vaccination des enfants âgés de 5 à 11 ans.

D’autres mesures sont en vigueur pour enrayer la propagation du coronavirus: un couvre-feu est en place de 23h à 4h du matin, et l’état d’urgence est maintenu au moins jusqu'au 31 janvier prochain.

(Avec AFP)

07 janvier 2022, 16:36