Recherche

Un touriste fait voler un cerf-volant dans un parc de Colombo (capitale), le 1er janvier 2022. (Ishara S. Kodikara/AFP) Un touriste fait voler un cerf-volant dans un parc de Colombo (capitale), le 1er janvier 2022. (Ishara S. Kodikara/AFP)  (AFP or licensors) Les dossiers de Radio Vatican

Après deux ans de pandémie, Sri Lanka craint la faillite

Delon Madavan est géographe et chercheur au Centre d’étude et de recherche sur l'Inde, l'Asie du Sud et de sa diaspora (CERIAS) de l'université de Québec à Montréal, et membre du Centre d'Etudes sur l'Inde et l'Asie du Sud (EHESS/CNRS) à Paris. Il revient sur les difficultés économiques et religieuses auxquelles est confronté le peuple sri lankais, en ce début d’année 2022.

Entretien réalisé par Claire Riobé - Cité du Vatican

À Sri Lanka, les prix des denrées alimentaires ont augmenté du taux record de 22,1% en décembre, selon des chiffres officiels publiés en fin d'année par le gouvernement. Dans son message du Nouvel An, le président sri lankais, Gotabaya Rajapaksa, a exprimé l'espoir de relancer l'économie, particulièrement impactée ces deux dernières années de pandémie, sans pour autant énoncer de mesures fermes de redressement. 

À l'arrêt du tourisme durant la crise du Covid s'est ajoutée, en 2021, l’interdiction généralisée des importations, imposée par le gouvernement de Colombo pour sécuriser ses réserves de change. La décision a provoqué en quelques mois une pénurie de biens de premières nécessité, tels que le carburant et le sucre, dont les Sri Lankais souffrent particulièrement aujourd'hui.

Le mois dernier, un haut responsable de l'agriculture du pays a mis en garde contre une famine imminente, et demandé au gouvernement de mettre en place un système de rationnement alimentaire pour éviter un tel scénario. Son appel est cependant resté sans réponse auprès des autorités sri lankaises.

Entretien avec Delon Madavan



04 janvier 2022, 09:24