Recherche

Photo d'illustration. Photo d'illustration.   (ANSA)

Les Églises européennes renouvellent leur appel à la vaccination anti-covid

Appelant à la responsabilité et à la prudence face à l’épidémie actuelle, le révérend Christian Krieger, président de la Conférence des Églises européennes (CEC) et le cardinal Jean-Claude Hollerich sj, président de la Commission des épiscopats de l'Union européenne (COMECE) ont lancé mardi 14 décembre un appel commun en faveur de la vaccination.

«En ce temps de l'Avent, manifestons l'amour du Christ en faisant preuve de responsabilité et d'attention envers tous. Alors que la pandémie de COVID-19 entre dans sa deuxième année, les églises européennes encouragent chacun à respecter les mesures sanitaires nécessaires et à se faire vacciner», indique l’appel.

Les responsables des Églises européennes regrettent que dans plusieurs États membres de l’UE, le recours à la vaccination complète «reste très inférieur au seuil nécessaire pour enrayer la propagation du virus, bien que des vaccins soient disponibles».

"Responsabilité et justice sociale"

Après avoir écouté les experts en science et en médecine, nous pensons que la vaccination est actuellement le moyen le plus efficace de contrer la pandémie et de sauver des vies humaines, affirment-ils. «La vaccination offre une protection non seulement à nous-mêmes mais aussi à nos frères et sœurs, notamment les plus fragiles d'entre nous. Il s'agit donc d'un acte d'amour et d’attention envers les autres, mais aussi de responsabilité et de justice sociale».   

La conférence des Églises européennes et les épiscopats de l’UE reconnaissent que la décision de se faire vacciner «peut ne pas être facile à prendre et que les raisons d'hésiter peuvent être multiples», tout en encourageant ces personnes «à clarifier leurs préoccupations et à prendre une décision en connaissance de cause après avoir demandé l'avis des autorités et des experts compétents».

Pour un accès équitable aux vaccins

«Malheureusement, nous assistons également à la diffusion de fausses informations et d'affirmations infondées dans nos sociétés concernant la vaccination, instrumentalisant la pandémie en suscitant la peur et la polarisation à un moment où nos sociétés ont besoin de cohésion, d'unité et de solidarité», ont-ils poursuivi, appelant fermement tous ceux qui portent une responsabilité dans la société, y compris les acteurs politiques et médiatiques, ainsi que les membres de nos églises, à contrer toute tentative de désinformation.

Enfin, l’appel commun demande aux autorités européennes de respecter leurs engagements «en matière de partage des vaccins» et d’intensifier les efforts mondiaux visant à garantir un accès équitable aux vaccins, y compris dans les régions où les systèmes de santé sont plus faibles.

14 décembre 2021, 12:30