Recherche

Le Pape François a reçu le président du Parlement européen, David Sassoli, le 26 juin 2021. Le Pape François a reçu le président du Parlement européen, David Sassoli, le 26 juin 2021.   (Vatican Media)

Pour David Sassoli, le Pape François est ‘’un phare pour l'Europe’’

À l’occasion des 85 ans du Pape François, vendredi 17 décembre, le président du Parlement européen a adressé ses vœux au Souverain pontife, comme de nombreux autres dirigeants. David Sassoli, a remercié le Pape pour son «magistère qui parle au monde».

Federico Piana - Cité du Vatican

L'accueil des migrants, la défense de la vie, la relation saine des États membres avec les institutions européennes. Le jour où le Pape François fête ses 85 ans, vendredi 17 décembre, David Sassoli, président du Parlement européen a remercié le Souverain pontife: «Nous savons à quel point François est respecté et écouté. Ses paroles, même celles consacrées à notre continent, s'adressent à toutes les nations et indiquent comment le monde devrait réellement être». Entretien.

Lors de son récent voyage à Chypre et en Grèce, le Pape François a une nouvelle fois mis en garde l'Europe contre les dangers du populisme et le recul de la démocratie. Quel effet ces mots ont-ils eu sur vous?

David Sassoli: La comparaison entre les systèmes autoritaires et la démocratie efficace est un sujet à l'ordre du jour. On veut montrer que les systèmes autoritaires répondent mieux aux besoins des citoyens, mais ce n'est pas vrai. Le manque de liberté est également un handicap pour le développement de nos sociétés. L'Europe se trouve dans une situation très particulière: il y a des institutions européennes qui, par exemple, pensent qu'une politique d'immigration et d'asile humaine peut et doit être mise en œuvre, mais il y a aussi des États-nations qui s'y opposent. Ces États, qui utilisent des systèmes de veto et une démocratie non fonctionnelle, ne nous permettent pas d'avancer. Le Pape l'a souligné avec force. Nous devons redécouvrir une Europe qui n'est pas seulement un marché, mais avant tout des valeurs et de l'humanité.

La démocratie des mécanismes européens doit-elle aujourd'hui être actualisée?

Une démocratie qui ne répond pas aux problèmes du peuple ne fera tomber personne amoureux d'elle. Nous devons revoir certains mécanismes: je pense au droit de veto et au critère de l'unanimité. Je me demande: quel genre de démocratie peut vivre en remettant ses problèmes, parfois entre les mains de certaines personnes qui imposent des vetos à l'adoption d'initiatives ou de propositions? Nous avons lancé une conférence sur l'avenir de l'Europe qui se veut un laboratoire pour essayer de comprendre comment réformer la démocratie européenne.

Le rêve du Pape pour l'Europe est aussi autre chose: voir le continent renaître grâce au respect de toute vie humaine, de la conception à la mort naturelle.

En Europe, il existe de nombreuses sensibilités différentes et elles ont toutes leur dignité. La démocratie a pour tâche de rassembler tout cela. L'Europe qui respecte la vie est l'Europe que nous voulons.

18 décembre 2021, 13:11