Recherche

Vatican News
Photo d'illustration. Photo d'illustration.  

La sobriété, une «valeur forte» à redécouvrir et à cultiver

À l'urgence écologique s'est rajoutée la pandémie de Covid-19. Dans un monde marqué par la rapidité, le consumérisme et la performance, il est urgent de revenir à une forme de sobriété dans notre rapport au monde, nous rappelle le moine bénédictin François Cassingena-Trévedy.

Olivier Bonnel-Cité du Vatican

Ce lundi 4 octobre l’Eglise fête la Saint François d’Assise. Une date qui marque la fin du "Temps de la Création", ouvert le 1er septembre dernier, une initiative œcuménique née par la volonté du Pape François et qui avait pour fonction de prier pour la protection de la maison commune tout en réfléchissant aux grands défis environnementaux d’aujourd’hui. Un temps dont le thème cette année était «Une maison pour tous? Renouveler l'Oikos de Dieu»

Face à un monde abîmé et une nature de plus en plus en péril s’est rajoutée ces derniers mois un autre défi majeur, celui de la pandémie de Covid 19, qui implique à penser différemment le "monde d’après". Ces bouleversements contemporains invitent à une remise en question de nos modèles de développement. Dans l'introspection qui naît de l'urgence écologique, il semble aujourd'hui plus que nécessaire de redécouvrir une notion éminemment franciscaine, celle de la sobriété.

 

François Cassingena-Trévedy est moine bénédictin, également poète et émailleur sur cuivre. Il a vécu longtemps à l’abbaye de Ligugé, dans la Vienne, avant de se retirer dans la montagne. Parmi ses nombreux ouvrages, il est l’auteur de Chroniques du temps de peste - Donner un sens à ce que nous vivons, publié cette année aux éditions Tallandier où il livre des pistes de réflexion sur ce que cette pandémie nous apprend. Selon lui, la sobriété, qui renvoie à l'ivresse a un lien avec la boisson. C'est pour se défaire de nos ivresses et de nos avidités que la sobriété, qui n'est pas une «valeur par défaut» est plus que jamais actuelle. 

Entretien avec le Frère François Cassingena-Trévedy
04 octobre 2021, 12:00