Recherche

Vatican News
COP26 in Glasgow COP26 in Glasgow 

À Glasgow, l’ouverture de la COP26 des grandes ambitions

Dimanche 31 octobre s’est déroulée l’ouverture procédurale de la 26ème conférence des Nations unies pour le climat. Lundi 1er et mardi 2 novembre, la COP abritera le Sommet des dirigeants mondiaux, en présence de plus d’une centaine de chefs d’Etats du monde entier. Le Saint-Siège sera représenté par le cardinal Secrétaire d'Etat, Pietro Parolin.

Marine Henriot, envoyée spéciale à Glasgow

«Ensemble, nous pouvons saisir les énormes opportunités de croissance verte, de bons emplois verts, d'une énergie moins chère et plus propre. Mais nous devons nous mettre au travail pour développer les solutions dont nous avons besoin. Et ce travail commence aujourd'hui. Nous réussirons, ou échouerons, comme un seul homme.», le président de la COP26, Alok Sharma a prononcé ce dimanche un discours inaugural, rappelant l’urgence d’une plus grande ambition pour le climat, sans plus attendre. 

Selon les Nations unies, cette conférence a pour principaux objectifs «d’accroître l’ambition sur tous les fronts et de finaliser les mises en œuvre de l’accord» de Paris signé en 2015. «Il est clair que nous sommes dans une situation de crise climatique. Il est clair que nous devons y faire face», a souligné Patricia Espinosa, secrétaire exécutive d’ONU Climat.

Haut lieu du multilatéralisme

Comme le déclarait sur notre site le cardinal Secrétaire d’État, Pietro Parolin, qui représentera le Saint-Siège lors de cette Conférence, «l'espoir du Saint-Siège est que la COP26 puisse vraiment réaffirmer la centralité du multilatéralisme et de l’action, également à travers les acteurs dits non-étatiques.»

En effet, les actions entreprises par les parties prenantes pour la mise en œuvre de l’Accord de Paris seront présentées tout au long de cette COP26. Au-delà des prises de paroles des chefs d’États et de leurs représentants, pendant deux semaines, les délégations du monde entier vont pouvoir échanger sur les politiques de lutte contre les changements climatiques.

Lors de la prière de l’angélus ce dimanche, le Saint-Père est revenu sur l’ouverture de la COP26.«Prions pour que le cri de la terre et le cri des pauvres soient entendus. Puisse cette réunion apporter des réponses efficaces, offrant un espoir concret aux générations futures», a déclaré François.

31 octobre 2021, 19:15