Recherche

Vatican News
Prison pour mineurs  à Madagascar Prison pour mineurs à Madagascar 

Comece : un documentaire pour sensibiliser sur l’incarcération des mineurs

La Commission des épiscopats de l'Union européenne parraine la projection d’un documentaire, Libertad, réalisé par Raùl de la Fùente, sur les mineurs purgeant une peine dans la prison de Pademba en Sierra Leone. Elle aura lieu le 6 octobre.

Ce documentaire met en lumière une situation dramatique : plus de 1,2 millions d’enfants dans le monde sont traités de manière inhumaine et privés de leur liberté dans les prisons et autres centres de détention. Il sera donc présenté en ligne mardi 6 octobre au cours d’un événement organisé par la Comece, en collaboration avec Don Bosco International et les Missions salésiennes. «La réunion, informe une note, sera également l’occasion de rencontrer et d’écouter des jeunes qui ont subi de graves violations de leurs droits alors qu'ils purgeaient leur peine dans des prisons pour adultes».

«Dans de nombreux pays d'Afrique, d'Amérique et d'Asie, poursuit le communiqué, les communautés salésiennes accompagnent ces mineurs et s'occupent d'eux pour faciliter leur réinsertion dans la société». Après la projection du documentaire, les participants réfléchiront aux implications plus larges de ce phénomène pour les décideurs politiques européens et internationaux. Enfin, la Comece rappelle que «l'Église catholique cherche à explorer et à promouvoir des alternatives à la prison afin de garantir que les enfants et les jeunes qui ont commis des crimes reçoivent l'assistance juridique, le soutien social et l'éducation nécessaires à leur réinsertion dans la société».

Rappelons, à cet égard, les paroles prononcées par le Pape François le 25 janvier 2019 dans la prison pour mineurs de Las Garzas à Pacora, au Panama. Le Souverain Pontife était dans ce pays d'Amérique centrale pour les Journées mondiales de la jeunesse qui, pour la première fois, ont vu se dérouler la traditionnelle liturgie pénitentielle à l'intérieur d'une prison. Aux jeunes prisonniers, le Pape avait affirmé que «Dieu ne voit pas d'étiquettes et de condamnations, mais des fils», ajoutant : «Le Seigneur n'abandonne jamais, c'est un amour qui assume la complexité de la vie et de chaque situation, capable d'offrir des chemins et des opportunités d'intégration et de transformation, de guérison et de pardon, des chemins de salut».

02 octobre 2021, 14:14