Recherche

Vatican News
Le nouveau chancelier Alexander Schallenberg au Conseil européen, le 14 octobre 2021. Le nouveau chancelier Alexander Schallenberg au Conseil européen, le 14 octobre 2021.   (AFP or licensors)

Autriche: après la crise politique, le président des évêques appelle au bien commun

Mgr Franz Lackner, président de l'épiscopat autrichien, exhorte à un «profond examen de conscience de la part de tous les acteurs politiques et, surtout, d'un service désintéressé pour le bien commun».

«Les hommes politiques doivent être des modèles en paroles et en actes, ce pour quoi ils méritent également reconnaissance et remerciements». C'est ainsi que le président de la conférence épiscopale autrichienne, Mgr Franz Lackner, a commenté sur le site de l'épiscopat la crise gouvernementale en Autriche. Maintenant que la crise gouvernementale est terminée, l'Autriche a besoin d'un «profond examen de conscience de la part de tous les acteurs politiques et, surtout, d'un service désintéressé pour le bien commun». C'est ce qu'a souligné l'archevêque dans une interview accordée à Kathpress après l'installation d'Alexander Schallenberg comme nouveau chancelier fédéral par le président fédéral Alexander Van der Bellen.

Travail responsable pour le bien commun

Le président de la conférence épiscopale autrichienne a remercié tous ceux qui ont contribué à la résolution rapide de la crise gouvernementale, «en premier lieu notre chef d'État, a-t-il déclaré, mais je remercie également le gouvernement précédent avant tout pour son travail responsable pour le bien commun. Je souhaite à Alexander Schallenberg tout le succès, la sagesse et la bénédiction pour son nouveau poste de responsabilité».

«Les personnes qui occupent une fonction publique sont investies d'une grande responsabilité. Cela exige de l'honnêteté, de la probité et un sens élevé des responsabilités», a ajouté Mgr Lackner, «Il existe une strate d'interaction respectueuse et cohérente, mais c'est à nous tous de l'élever».

Démission du chancelier Kurz

Le ministre autrichien des Affaires étrangères Alexander Schallenberg a été officiellement investi lundi à la chancellerie pour tenter de restaurer confiance et stabilité, deux jours après la démission de Sebastian Kurz, emporté par un scandale de corruption.

Sebastian Kurz a connu une ascension fulgurante sur la scène politique autrichienne et était devenu fin 2017 le plus jeune dirigeant élu de la planète. En 2019, il a déjà essuyé un scandale dont il s'est relevé sans peine.

14 octobre 2021, 17:55