Recherche

Vatican News
L'incendie géant Dixie Fire, en cours en Californie. L'incendie géant Dixie Fire, en cours en Californie.   (AFP or licensors)

Comment expliquer la multiplication des incendies géants?

États-Unis, Algérie, Grèce, Sibérie… Une nouvelle fois, les incendies géants de cet été ont été destructeurs et n’ont épargné aucun continent. Quelles sont les caractéristiques de ces incendies, et qu’est ce qui les provoquent ? Éléments de réponse avec Jean-Luc Dupuy, directeur de recherche à l’Institut national de recherche pour l’agriculture, l’alimentation et l’environnement (Inrae) et spécialiste de la modélisation des feux de forêt.

Entretien réalisé par Marine Henriot – Cité du Vatican

Le «Dixie fire » qui brûle le depuis un mois en Californie est illustrateur du phénomène des «mégafeux» qui se multiplient sur la planète. Plus de 6 000 pompiers sont mobilisés pour lutter contre ses flammes, 2 500 km2, soit la surface d’un pays comme Luxembourg a été dévoré. C’est le deuxième plus grand incendie de l’histoire de la Californie.  

Le nombre et l'intensité des feux de forêt se sont multipliés ces dernières années dans l'ouest des Etats-Unis, avec un très net allongement de la saison des incendies. Algérie, Grèce, Sibérie… Des incendies géants se sont déclarés sur toute la surface du globe. 

Cette semaine par exemple, la Russie est également touchée. Des feux de forêt extrêmes sévissaient mercredi 25 août dans les régions du centre de la Russie, face à une vague de chaleur survenue après des incendies qui ont ravagé la Sibérie pendant une grande partie de l'été. Dans la région de Sverdlovsk, dans l'Oural, les pompiers luttaient contre 15 feux de forêt. Sur des images diffusées sur les réseaux sociaux le 24 août, on pouvait voir l'incendie sévissant des deux côtés d'une autoroute fédérale qui relie Ekaterinbourg, principale ville de la région, à Perm, autre grande agglomération.

Quelles sont les caractéristiques de ces incendies géants, et quel est lien avec le réchauffement climatique ? La réponse de Jean-Luc Dupuy, directeur de recherche à l’Institut national de recherche pour l’agriculture, l’alimentation et l’environnement (Inrae) et spécialiste de la modélisation des feux de forêt :

Entretien avec Jean-Luc Dupuy
25 août 2021, 16:13