Recherche

Vatican News
Le palais des festival de Cannes, le 4 juillet dernier. Le palais des festival de Cannes, le 4 juillet dernier.  (AFP or licensors)

Le jury œcuménique de Cannes récompense un film japonais

Les membres de ce jury ont décerné leur 47 ème prix au film "Drive my car" de Ryusuke Hamaguchi. Un prix qui vient récompenser «une méditation poétique sur le pouvoir de guérison de l’art et de la parole».

Alors que le festival de Cannes s'est achevé le 18 juillet avec notamment la remise de la palme d'or à la française Julia Ducournau pour son film "Titane", le jury œcuménique a également cette année remis ses récompenses. Cette année, c'est le film Drive my car du japonais Ryusuke Hamaguchi qui a reçu le prix du jury œcuménique 2021. 

En compétition officielle, le film conte l'histoire d'un acteur et metteur en scène de théâtre, victime d'un drame personnel. En montant une pièce de théatre à Hiroshima, il y fait la connaissance de Misaki, une jeune femme réservée qu’on lui a assignée comme chauffeur. Leurs échanges vont lever le voile sur leur passé.

Les six membres du jury, de cinq nationalités différentes, ont choisi de récompenser ce film «pour une méditation poétique sur le pouvoir de guérison de l’art et de la parole, grâce à un long voyage vers le pardon et l’acceptation». «Ce film délivre avec force un message universel: comment surmonter les barrières de communication dues aux conventions, classes sociales, nationalités et handicap», souligne encore le jury œcuménique. 

Le Jury a également attribué une Mention spéciale à Hytti N°6 (Compartiment N°6) du Finlandais Juho Kuosmanen, également en compétition officielle, et qui narre l'histoire d'une jeune finlandaise qui se rend de Moscou en train vers un site archéologique en mer arctique et qui est contrainte de partager son compartiment avec un inconnu.  Le jury a apprécié ce film «pour le regard tendre porté sur la rencontre entre deux personnes blessées, qui ne se seraient même pas reconnues comme prochain».

Depuis 1974, le Jury œcuménique est invité par le Festival de Cannes à remettre un prix à un film de la compétition officielle. Les 6 membres de ce jury, renouvelé chaque année «sont membres de l’une des Églises chrétiennes et sont ouverts au dialogue interreligieux. Ils se réunissent à diverses reprises durant le Festival, analysent, commentent les films et délibèrent en toute indépendance» précise le site de ce prix. 

18 juillet 2021, 17:20