Recherche

Vatican News
La ville de Lytton détruite par les flammes en Colombie-britannique, le 6 juillet 2021. La ville de Lytton détruite par les flammes en Colombie-britannique, le 6 juillet 2021.   ((c) Jennifer Gauthier 2021)

Canada: l’intensité des dômes de chaleur appelée à se répéter

Le dôme de chaleur étouffe toujours le Canada. Dans la province de Colombie-Britannique, quelques 180 incendies continuent de détruire les forêts et provoquer des sinistres.

Depuis l’avènement des températures records il y a dix jours, avoisinant les 50 degrés, des centaines de personnes sont décédées.

Au moins 700 personnes ont ainsi été victimes de «mort subite» au Canada, et 16 aux États-Unis, selon le dernier décompte, même si le lien avec les chaleurs extrêmes endurées reste encore à prouver formellement. Un bilan qui devrait s'alourdir, exposant particulièrement les personnes les plus fragiles.

Dans les régions les plus touchées, la population est évacuée des habitations, les écoles, commerces sont fermés. La consommation électrique y atteint des sommets, l’air conditionné étant devenu un bien précieux.

Avec la multiplication de ces phénomènes climatiques qui devraient gagner en intensité à l’avenir, les experts appellent aussi bien à atténuer le changement climatique, qu’à adapter les infrastructures de certaines parties du monde amenées à être concernées par ces dômes de chaleur.

Aglaé Jézéquel est chercheur en climatologie au Laboratoire de Météorologie Dynamique de l’ENS. Elle nous explique la formation de ces chaleurs extrêmes et leurs conséquences.

Entretien avec la climatologue Aglaé Jézéquel
07 juillet 2021, 08:22