Recherche

Vatican News
Haïm Korsia, grand rabbin de France. Haïm Korsia, grand rabbin de France.  (AFP or licensors)

Le grand rabbin de France reconduit dans ses fonctions

Haïm Korsia a été réélu le 6 juin à la tête du Consistoire israélite de France, pour un nouveau mandat de sept ans. Homme plutôt discret, ses chantiers sont nombreux pour la communuaté juive de l'hexagone.

Haïm Korsia a été réélu le 6 juin à la tête du consistoire israélite de France. Une élection qu'il a largement remportée avec près de 75 % des voix d'un collège de plus de 250 votants, face à ses deux concurrents, Mikaël Journo, 47 ans, rabbin d’une synagogue du XVe arrondissement de Paris, et Laurent Berros, 54 ans, rabbin de Sarcelles et du Val d'Oise. Le grand rabbin de France va donc effectuer un second mandat de sept années. 

Agé de 57 ans, cette personnalité plutôt discrète a promis de continuer à «servir» les communautés juives, qui ont selon lui «besoin de lien», notamment au sortir de la crise sanitaire. L'un de ses chantiers sera notamment de faire revenir des fidèles vers les synagogues alors que la pandémie a distendu certains liens au sein de la communauté juive.

Parmi ses autres chantiers, la réforme du séminaire israélite, d'où sortent chaque année quelques rabbins, un séminaire qu'il souhaiterait redynamiser, en l'ouvrant aux plus jeunes.

Les félicitations de l'Église de France

Son élection a été saluée par de nombreux représentants des autres cultes, à commencer par l'Église catholique. «Félicitation et tous nos vœux au Grand Rabbin de France, Haïm Korsia, s'est félicité le père Hugues de Woillemont, porte-parole de la conférence des évêques de France, joie de continuer à collaborer avec lui pour de féconds projets!»

Membre de l'Academie des Sciences Morales et Politiques, Haïm Korsia est né le 27 septembre 1963 à Lyon où s'étaient installés ses parents originaires d'Algérie. Il fut aumônier israélite de l'armée de l'Air pendant plusieurs années. Docteur en histoire contemporaine il fut très proche de l'ancien grand rabbin de France Joseph Sitruk et prône un judaïme d'ouverture. 

08 juin 2021, 09:19