Recherche

Vatican News
Bureau de vote- Mexico city Bureau de vote- Mexico city  (AFP or licensors)

Les évêques mexicains invitent à respecter les résultats des élections

Dans un message, la conférence épiscopale du Mexique félicite le peuple pour sa forte participation aux élections législatives du 6 juin dernier, dont les résultats doivent être respectés par tous, insiste-elle.

Les évêques s’attardent d’abord sur le haut degré de violence qui a marqué ces élections : pas moins d’une centaine de candidats et de responsables politiques ont en effet été tués depuis septembre et le lancement de la campagne électorale. L’épiscopat dit élever ses prières pour ces hommes et femmes tués alors qu’ils œuvraient de toutes leurs forces à un «Mexique meilleur».

Un appel est ensuite adressé aux forces politiques, aux responsables gouvernementaux et aux membres de la société civile «à respecter les résultats du processus électoral exprimés par le vote, à reprendre le dialogue et à trouver des voies communes au-delà des différences entre les partis politiques». Les candidats élus sont quant à eux invités «à honorer la volonté du peuple, à œuvrer pour l'unité, le développement intégral et la dignité de ceux qui vivent dans ce pays».

La démocratie ne s'arrête pas avec le vote

Aux gouvernants, les évêques rappellent qu'il est urgent de «retrouver la confiance des citoyens et le vrai sens de la politique, en tant que recherche continue du bien commun qui nous conduit à construire des sociétés justes et pacifiques» ; et aux citoyens, «que la démocratie ne s'arrête pas au moment du vote, mais qu'il est nécessaire de suivre ce processus, d'exiger la réalisation des promesses faites pendant la campagne et de leur demander aux politiques d'assumer leurs responsabilités de manière transparente» .

Avant de confier leur patrie à sa sainte patronne, Notre-Dame de Guadalupe, l’épiscopat offre sa collaboration aux institutions afin de relever les défis posés par la nation, «en élargissant les perspectives et en veillant à ce qu’un travail décent, une bonne éducation et des soins de santé soient garantis à tous les citoyens».

Le 6 juin dernier, les citoyens mexicains ont élu 500 députés fédéraux, 15 des 32 gouverneurs d'État, 30 parlements locaux et 1 900 conseils municipaux, lors d’élections considérées comme les plus importantes de l’histoire récente du pays.

09 juin 2021, 13:14