Recherche

Vatican News
Soldat français d'un service de lutte contre les cyberattaques Soldat français d'un service de lutte contre les cyberattaques  (AFP or licensors)

La cybersécurité, enjeu majeur des relations internationales

De la santé à l’agroalimentaire en passant par les questions énergétiques, la cybersécurité est au cœur de la réflexion des États les plus développés, alors que les cyberattaques sont de plus en plus fréquentes et illustrent le rapport de force entre les grandes puissances.

Olivier Bonnel-Cité du Vatican

La 13e édition de la conférence CyCon, tenue par l’Otan s’est déroulée du 25 au 28 mai derniers à Tallin en Estonie. Devenue un rendez-vous phare des questions de sécurité internationale, elle réunit chaque année plus de 600 décideurs, qu’il s’agisse d’experts en droit international ou en technologie, des responsables gouvernementaux, du monde académique et de l’industrie d’une cinquantaine de pays.

Au fil des années, la cybersécurité s’est imposée comme un enjeu majeur des questions de sécurité internationale, à mesure que le monde est de plus en plus connecté et que différents États ou particuliers usent de l’outil cyber pour imposer leur vision du monde.

Une technologie qui concerne tous les domaines

La maîtrise grandissante de l’outil technique et les développements technologiques font de la cybersécurité un impératif qui touche désormais tous les secteurs d’activité, dépassant le simple secteur de la défense. Derniers exemples en date, le piratage par des hackers des serveurs du groupe brésilien JBS, numéro un mondial de la viande ou plus tôt début mai, l’attaque informatique du gestionnaire d'un oléoduc américain, Colonial Pipeline, provoquant d'importants problèmes d'approvisionnement en essence dans le sud-est des États-Unis pendant plusieurs jours. Des attaques, dans les deux cas, attribuées à la Russie.

De l’intelligence artificielle à la maîtrise de l’espace en passant par la sécurité des systèmes de santé, les enjeux liés à la cybersécurité sont donc majeurs aujourd’hui, en particulier en période de pandémie et la nécessité des États de se protéger était de nouveau posée lors de la conférence de Tallin.

Julien Nocetti est chercheur-associé à l’IFRI à Paris et professeur en relations internationales et études stratégiques aux écoles de Saint-Cyr Coëtquidan. Il revient sur les enjeux de cette nouvelle «guerre cyber» que doivent prendre en compte la plupart des pays développés.  

Entretien avec Julien Nocetti est chercheur-associé à l’Iris
04 juin 2021, 10:28