Recherche

Vatican News
Le cylone Tauktae a provoqué de nombreux dégâts dans l'Etat du Gujarat sur la côte ouest de l'Inde. Le cylone Tauktae a provoqué de nombreux dégâts dans l'Etat du Gujarat sur la côte ouest de l'Inde.  

L'Inde frappée par de nouveaux cyclones

Après l'État du Gujarat où au moins 155 personnes ont été tuées, les autorités ont ordonné l'évacuation d'un-demi million d'habitants du Golfe du Bengal, à l'approche d'une nouvelle tempête tropicale.

Au moins 30 000 maisons et églises ont été détruites et plus de 40 000 arbres ont été abattus par le cyclone Tauktae qui, ces derniers jours, a frappé l'Inde, en particulier l'État côtier occidental du Gujarat. Au moins 150 personnes sont mortes et plus de 60 autres disparues, tandis que le nombre de personnes déplacées a dépassé les 200 000. 52 installations sanitaires destinées aux patients de Covid-19 ont également été gravement endommagées, les installations de production d'oxygène ayant été mises hors service.

«Nous avons subi d'énormes dégâts dans nos églises, a souligné l'évêque de Rajkot, Mgr Jose Chittooparambil, mais jusqu'à présent, aucun décès n'a été signalé parmi nos paroissiens». Cependant, les communications restent difficiles, à tel point que l'évêque n'a pas pu entrer en contact avec les prêtres et les religieuses locaux pour avoir une image complète de la situation. «De nombreuses zones sont encore isolées car les routes sont bloquées, a ajouté l'évêque, nous devons donc attendre pour nous rendre compte de la véritable étendue des pertes et des dommages subis».

Le cyclone Yaas menace le Bengale

Après le passage de Tauktae, un autre cylcone, Yaas menace de nouveau le pays, en particulier le Golge du Bengale, souvent soumis aux tempêtes tropicales. Les autorités indiennes ont ordonné l'évacuation de près d'un demi-million de personnes sous la menace d'un cyclone dans le Golfe du Bengale, une semaine après une autre tempête tropicale qui a semé le chaos dans l'ouest du pays.

Des vents soufflant à 185 km/h sont attendus, selon l'agence météorologique indienne. Le Bangladesh voisin a également été placé en état d'alerte. Au Sri Lanka, le bureau météorologique a enjoint les pêcheurs locaux à ne pas prendre la mer dans le Golfe du Bengale. (Avec AFP)

24 mai 2021, 15:19