Recherche

Vatican News
Les candidats à la présidentielle du 11 avril au Pérou Les candidats à la présidentielle du 11 avril au Pérou  (SEBATIAN CASTANEDA)

Au Pérou, l’Église appelle au respect des règles électorales

Le 11 avril, les Péruviens se rendent aux urnes pour élire leur président et leurs députés. La Conférence épiscopale exhorte les partis politiques à respecter les règles électorales et les engagements éthiques pris, ainsi que les résultats officiels.

Vatican News

Dans une lettre datée du 5 avril, les évêques péruviens prient pour que les élections générales se tiennent, malgré la pandémie de covid-19, dans un climat de tranquillité, de tolérance et de respect jusqu’à la proclamation des résultats définitifs.

«Au cours des cinq dernières années - soulignent les évêques du Pérou - la démocratie a été sérieusement mise à mal par la succession de quatre présidents et de deux congrès qui n'ont pas permis au pays de poursuivre un développement intégral, de consolider l'institution démocratique et de faire face efficacement à la pandémie qui cause beaucoup de souffrance dans le pays».

D'où, sur la base des paroles du Pape, l'appel à «une politique avec éthique» : une politique orientée vers le bien commun, pour prendre soin des plus nécessiteux et dialoguer avec les populations les plus vulnérables dans la recherche du dialogue, de la justice, de la réconciliation, du service aux autres, pour garantir les droits fondamentaux de la personne. L'impartialité est demandée aux autorités compétentes, ainsi que la nécessité de connaître les résultats officiels rapidement et de manière fiable, afin de dissiper les doutes existants, d'éviter la confusion et la polarisation, dans l'intérêt de la stabilité du pays.

Enfin, les évêques du Pérou s'adressent directement aux citoyens, afin qu'ils exercent leur droit démocratique et leur devoir avec responsabilité car «l'avenir est entre leurs mains». L'invitation est aussi à respecter les protocoles de sécurité sanitaire : la pandémie - écrit l'épiscopat péruvien - ne doit pas empêcher la tenue d'élections «libres, transparentes et responsables».

 

06 avril 2021, 13:10