Recherche

Vatican News
A Alep en Syrie, le 29 avril 2020. A Alep en Syrie, le 29 avril 2020.  (© WFP/Khudr Alissa)

Du pain et non des armes: l'appel de plus de 200 ONG contre la famine

Plus de 200 organisations non gouvernementales publient une lettre ouverte invitant tous les gouvernements à augmenter de toute urgence l'aide pour éviter que plus de 34 millions de personnes ne souffrent de la faim cette année.

Un an après que les Nations-Unies ont tiré la sonnette d'alarme sur le risque de «famines aux proportions bibliques», une coalition de plus de 260 ONG publie ce mardi une lettre ouverte pour inviter les dirigeants internationaux à augmenter d'urgence leur aide à l'alimentation. Parmis ces organisation on retrouve Action Contre la Faim, Save The Children, Oxfam ou encore Care International. 

«Chaque jour, nous sommes témoins de la souffrance et de la résilience. Au Yémen, en Afghanistan, en Éthiopie, au Soudan du Sud, au Burkina Faso, en RDC, au Honduras, au Venezuela, au Nigeria, en Haïti, en RCA, en Ouganda, au Zimbabwe, au Soudan et ailleurs, nous venons en aide aux personnes qui font leur possible pour assurer leur existence au quotidien» notent ces ONG qui œuvrent au quotidien sur les terrains les plus difficiles. «Chaque jour, nous partageons des récits et des preuves démontrant que la faim et la privation de nourriture existent et que les besoins humanitaires s’accroissent» poursuivent-elles, notant que ce sont les femmes et les filles qui souffrent le plus. 

Une enveloppe urgente de 4,5 milliards d'euros

Les ONG demandent aux gouvernants une enveloppe d'urgence de 5,5 milliards de dollars (4,5 milliards d'euros) pour fournir une aide alimentaire à plus de 34 millions de personnes qui vivent au bord de la famine. Ces personnes ne manquent pas de nourriture, «elles sont privées de nourriture» relèvent ces organisations. Un constat amer qui montre l'absurdité des dépenses pour faire la guerre, première cause de famine dans le monde. Des dépenses qui doivent être impérativement réorientées de l'avis de ces organisations. 

Si l'on considère en effet les 1 900 milliards de dollars que les pays consacrent chaque année aux dépenses militaires, le financement supplémentaire de 5,5 milliards de dollars récemment demandé par le Programme Alimentaire Mondial des Nations unies et la FAO équivaut seulement à ce qui est dépensé en moins de 26 heures. 

«Nous avons averti les donateurs à maintes reprises : leur inaction entraîne la mort et le désespoir des enfants, comme nous le constatons chaque jour dans les pays du monde entier. Au début du mois de mars, la conférence sur l'aide au Yémen n'a même pas permis de réunir la moitié des fonds nécessaires, et le pays se trouve aujourd'hui dans une situation critique» se désole par exemple Inger Ashing, le président de Save The Children International.

Un cessez-le-feu mondial immédiat

«L’appel du Secrétaire-général des Nations Unies à un cessez-le-feu mondial doit être pris en compte immédiatement» écrivent encore les ONG dans leur lettre ouverte. Ce cessez-le feu mondial, lancé par Antonio Guterres avait été salué et repris à son compte par le Pape François. «Nous vous exhortons à investir dans la lutte contre la pauvreté et la faim, à donner aux populations les outils dont elles ont besoin pour bâtir un avenir plus résilient pour elles-mêmes, à vous adapter de manière durable au changement climatique et à vous prémunir contre les chocs du Covid-19» peut-on encore lire dans cette lettre. 

Pour Jean-François Riffaud, président d'Action Contre la Faim France, «les dirigeants mondiaux doivent réagir de toute urgence à la crise alimentaire qui se déroule sous nos yeux, mais aussi intensifier leur diplomatie et leur soutien financier pour éviter la famine, protéger les civils et préserver l'accès humanitaire». Selon l'humanitaire, il est aussi urgent de mettre en œuvre la résolution 2417 de l'ONU. Votée à l'unanimité en 2018, celle-ci condamnait fermement l'utilisation de la famine comme méthode de guerre ainsi que les refus illicites d'accès humanitaire.

20 avril 2021, 15:54