Recherche

Vatican News
La croix sur le "cerro San Cristobal", qui surplombe Santiago-du-Chili. La croix sur le "cerro San Cristobal", qui surplombe Santiago-du-Chili. 

Une proposition énergique pour guérir "l'âme du Chili"

Au terme d'un dialogue qui a duré trois mois, plus de 60 experts catholiques de diverses disciplines ont présenté une liste de défis nationaux pour faire face à la profonde crise sociale qui secoue ce pays d'Amérique du Sud depuis un an et demi.

Felipe Herrera-Espaliat – Vatican News

Les images des mobilisations ont fait le tour du monde depuis l'explosion sociale du 18 octobre 2019. Il y a eu des manifestations pacifiques, mais aussi d'innombrables autres qui ont suscité des niveaux élevés de violence et de criminalité, entraîné la destruction de bâtiments publics, d'églises, de locaux commerciaux, mais surtout de la coexistence entre les Chiliens. Ainsi, la nation sud-américaine qui se présentait comme un exemple de développement dans le monde a montré ses lacunes, ses injustices et les failles qui blessent «l'âme du Chili», une expression chère au cardinal Raúl Silva Henríquez, qui fut pendant plus de 20 ans archevêque de Santiago.

Il s'agit de la crise la plus profonde qu'ait connue le pays au cours des quarante dernières années, et elle a révélé la lassitude d'une société qui, parallèlement à une croissance économique soutenue et à une réduction considérable de la pauvreté, a connu un processus de ségrégation qui a fait que les plus grands bénéfices n'ont atteint qu'une élite. La décomposition croissante du tissu social a conduit à une crise politique qui a trouvé sa première issue dans la rédaction d'une nouvelle Constitution, dont l'assemblée de rédaction sera élue le week-end des 10 et 11 avril prochains.

Une approche pluridisciplinaire pour réparer le tissu social

Mais au milieu de ce climat marqué par la polarisation idéologique et la violence verbale qui se reflète dans les réseaux numériques et dans les médias, en juillet 2020 a émergé l'instance "Notre table: Dialogues pour le Chili", promue par la Fondation "Voces Católicas" et la pastorale de l'Université Catholique Pontificale du Chili. L'idée était de réunir des experts de différentes disciplines qui, à partir de leurs domaines de compétence et de leur foi catholique, feraient une lecture sereine de cette situation agitée, et, sur cette base, proposeraient des lignes d'action pour surmonter la crise et promouvoir la construction d'une société plus humaine et plus fraternelle. Ainsi, neuf groupes de travail ont été créés, qui pendant trois mois ont traité, entre autres, du rôle de l'État, de la vie économique et sociale, des droits de l'homme, de la famille, de la santé et de l'environnement.

«La dignité humaine, l'égalité, la pauvreté, l'inclusion, l'éducation, les femmes, sont des questions urgentes qui faisaient partie de l'enseignement du Christ il y a deux mille ans et qui continuent à nous interpeller aujourd'hui», a expliqué María Soledad Herrera, présidente de Catholic Voices, lors du récent lancement du livre qui rassemble les fruits de cette initiative. Il s'agit d'un volume en format numérique intitulé Dialogues pour le Chili : 60 défis pour une coexistence nationale renouvelée.

Sur les traces de Fratelli tutti

Illuminé par des passages de la Doctrine Sociale de l'Église, le document offre des réflexions et des propositions concrètes pour le processus d'élaboration de la nouvelle Constitution, mais il invite également l'engagement de tous les citoyens et avec des défis il les stimule à rêver d'un nouveau Chili. «Au cours de cette année, nous avons constaté une grande capacité de dialogue. Beaucoup de gens veulent parler, ils ont aussi toutes les préoccupations, toutes les douleurs, mais nous nous sommes rendu compte que le Chili a un grand désir que cela fonctionne. C'est une occasion unique, c'est une invitation», a déclaré Alfredo Zamudio, directeur du Centre Nansen pour la paix et le dialogue, lors de la présentation du livre.

Tout au long de ses 150 pages, le texte cite de manière récurrente les encycliques Fratelli tutti et Laudato si' du Pape François, faisant écho à son appel permanent à promouvoir une culture de la rencontre fondée sur la fraternité, avec une attention particulière pour ceux qui ont été marginalisés du développement humain intégral et qui vivent dans les périphéries. Il rappelle également plusieurs des discours que le Saint-Père a adressés à la société chilienne lors de sa visite historique dans le pays, entre le 15 et le 18 janvier 2018.


20 mars 2021, 16:20