Recherche

Vatican News
La Virginie est l'État américain ayant eu le plus recours à la peine capitale La Virginie est l'État américain ayant eu le plus recours à la peine capitale  (AFP or licensors)

La Virginie sur le point d'abolir la peine de mort

La Chambre basse du Congrès de l’État de Virginie aux États-Unis a approuvé l’abolition de la peine capitale. Après le vote favorable des sénateurs quelques jours auparavant, il ne manque que la signature du gouverneur. Les évêques ont exprimé leur satisfaction.

Vatican News

Avec 57 voix pour et 41 contre, la Chambre de Virginie a aboli la peine de mort. Sa décision est venue après celle du Sénat qui, ces derniers jours, s'était déjà exprimé dans le même sens. Il ne manque plus que la signature du gouverneur de l'État, le démocrate Ralph Northam, pour faire de la Virginie le 23e État américain et le premier du Sud à dire non à la peine capitale.

La réaction de la conférence épiscopale locale a été immédiate. Dans une déclaration signée par Mgr Michael F. Burbidge et Mgr Barry C. Knestout, respectivement évêques d'Arlington et de Richmond, l’épiscopat se félicite «du vote de la Chambre et du Sénat» et offre «un soutien dans la prière aux familles des victimes de crimes horribles». En même temps, les prélats réitèrent «avec clarté et conviction les paroles du Catéchisme de l'Église catholique» : «la peine de mort est inadmissible car elle attente à l’inviolabilité et à la dignité de la personne » (n° 2267) comme le Pape François l’a fait ajouter en août 2018.

Protéger la société autrement

Rappelant donc que «la dignité de la personne n'est pas diminuée même après avoir commis des crimes très graves», les évêques soulignent que «aujourd'hui, la peine de mort est inacceptable, quelle que soit la gravité du crime du condamné ; elle est aussi en contradiction avec le dessein de Dieu sur les individus et la société, et avec sa justice miséricordieuse». «Nous avons d'autres moyens de punir» les coupables d'un crime, concluent Mgr Burbidge et Mgr Knestout, «ainsi que de protéger la société, sans recourir aux exécutions».

Depuis sa fondation en tant que colonie, la Virginie a exécuté 1 329 personnes, soit plus que tout autre État américain. La toute première condamnation à mort a été exécutée en 1608. À l'heure actuelle, la Virginie est le deuxième État le plus important en termes d'exécutions après le Texas : en effet, depuis que la Cour suprême a rétabli la peine de mort en 1976, 114 condamnations à mort ont été recensées dans le premier État, tandis que 569 ont été exécutées dans le second.

07 février 2021, 12:33