Recherche

Vatican News
Latifa ibn Ziaten et Antonio Guterres, lauréat du prix Zayed pour la Fraternité humaine 2021. Latifa ibn Ziaten et Antonio Guterres, lauréat du prix Zayed pour la Fraternité humaine 2021.  

Latifa Ibn Ziaten et Antonio Guterres, lauréats du prix pour la Fraternité humaine

Les gagnants du Prix Zayed 2021 pour la fraternité humaine ont été annoncés ce mercredi 3 février. Latifa Ibn Ziaten, fondatrice de l'association Imad pour la jeunesse et la paix, qui a perdu son fils dans un attentat terroriste en 2012, et a transformé sa peine en une action de sensibilisation des jeunes, et António Guterres, 9e Secrétaire général de l'Organisation des Nations Unies.

Sœur Bernadette Mary Reis – Cité du Vatican

Le 4 février, le monde célèbrera la première Journée internationale de la Fraternité humaine. Parmi ces célébrations figure la remise du prix Zayed pour la fraternité humaine. Mercredi 3 février, les lauréats du prix ont été annoncés lors d'une conférence de presse virtuelle. Ces lauréats ont été sélectionnés par un jury indépendant et provenaient d'un groupe de personnes de 30 pays nommées par des responsables dans le domaine gouvernemental, culturel et religieux.

À propos des lauréats

Les lauréats du prix Zayed 2021 pour la Fraternité humaine sont:

António Guterres, homme politique originaire du Portugal qui occupe actuellement le poste de 9e Secrétaire général de l'ONU. Au cours de cette dernière année où le monde entier a été englouti par la pandémie de coronavirus, António Guterres a élevé la voix à plusieurs reprises pour appeler à «un cessez-le-feu global dans tous les coins du monde pour se concentrer ensemble sur le vrai combat: vaincre le Covid-19».

Latifah Ibn Ziaten, fondatrice de l'Association Imad pour la jeunesse et la paix. Latifah est originaire du Maroc, mère de cinq enfants. En 1977, elle s'est installée en France à l'âge de 17 ans. L'un de ses fils, Imad, a rejoint le 1er régiment de parachutistes français. Imad a été assassiné près de Toulouse en 2012. Elle a ensuite recherché à rencontrer l'entourage du meurtrier de son fils, Mohammed Merah, afin de comprendre ce qui l'avait poussé à commettre un meurtre. Cette rencontre lui a permis d'entrer dans le monde d'un jeune qui se sentait abandonné et qui n'avait jamais réussi à s'intégrer dans la société. Depuis la création de l'association "Imad pour la jeunesse et la paix", Latifah voyage à travers la France pour raconter son histoire. Elle espère contribuer à préserver «l'harmonie sociale» entre les générations plus âgées et les jeunes, entre les personnes originaires de France et les migrants. 

 

Le Pape François et le Grand Imam d'Al-Azhar remettront conjointement le prix lors de la cérémonie virtuelle de jeudi. La rencontre et la cérémonie de remise du prix seront diffusées en plusieurs langues à partir de 14h30 (heure de Rome) - 13h30 (heure GMT) - par Vatican News, le portail d'information multimédia du Saint-Siège, et seront retransmises par Vatican Media.

Le Pape François et le Grand Imam d'Al-Azhar

Le Prix Zayed pour la Fraternité humaine a été inspiré par la signature du Document sur la Fraternité humaine par le Pape François et le Grand Imam d'Al-Azhar, chef du Conseil musulman des anciens aux Émirats arabes unis, le 4 février 2019. Le Pape François et le Grand Imam d'Al-Azhar ont été les premiers récipiendaires du Prix Zayed pour la Fraternité humaine en 2019. Le Pape François avait pour sa part fait don de la totalité du montant du prix au peuple Rohingya de Birmanie. Lors des célébrations du premier anniversaire de la signature du Document sur la Fraternité Humaine, le Cheikh Abdullah bin Zayed Al Nahyan avait annoncé que le Prix Zayed pour la Fraternité Humaine deviendrait un événement annuel.

Ce prix récompense avant tout ceux qui construisent des ponts entre des peuples divisés, en renforçant les véritables relations humaines qui rendent possible le travail visant à assurer la liberté et la sécurité de tous.

Le prix est décerné dans le cadre de la Journée internationale de la fraternité humaine, que l'Assemblée générale des Nations unies a déclarée en reconnaissance des efforts constants des dirigeants et des personnalités religieuses qui coopèrent pour promouvoir la paix, l'harmonie et le dialogue interculturel dans le monde.

03 février 2021, 13:30