Recherche

Vatican News
Le Mozart, un porte-conteneur attaqué en janvier 2021 par des pirates dans le golfe de Guinée. Le Mozart, un porte-conteneur attaqué en janvier 2021 par des pirates dans le golfe de Guinée.   (Copyright 2012)

Les pirates toujours présents dans le golfe de Guinée

Il est souvent désigné comme le lieu maritime le plus dangereux au monde : direction le Golfe de Guinée, au large de l’Afrique de l’Ouest, où des pirates sèment la terreur dans les eaux agitées de l’Océan Atlantique.

Entretien réalisé par Marine Henriot - Cité du Vatican

En 2020, selon le Bureau maritime international, 114 actes de piraterie ont eu lieu dans le golfe de Guinée et la quasi-totalité des kidnappings en mer se sont déroulés à cet endroit.

Ce constat alarmant est cependant à nuancer, car les actes de pirateries sont de moins en moins nombreux dans le monde entier; dans le golfe de Guinée, les statistiques sont en “dents de scie”, nous explique Barthélémy Blédé, chercheur au sein du SWAIMS, le groupe d’appui à la sécurité maritime intégrée en Afrique de l’Ouest.

Dans les eaux riches en poissons et en hydrocarbures, les pirates, souvent des personnes de la région en recherche d’argent, sont lourdement armés. Ils attaquent les navires pour voler leurs marchandises ou procèdent à des prises d’otages et demandes de rançons.  

Qui sont ces pirates de l’Atlantique, et comment agissent ils ? Les explications de Barthélémy Blédé, chercheur au sein du SWAIMS, le groupe d’appui à la sécurité maritime intégrée en Afrique de l’Ouest.

Entretien avec Barthélémy Blédé
29 janvier 2021, 10:37