Recherche

Vatican News
Le cardinal Raï le 15 juillet 2020 Le cardinal Raï le 15 juillet 2020  (DRB)

Le cardinal Raï interpelle les dirigeants libanais

Le patriarche maronite a exhorté le président de la République et le Premier ministre désigné à former un gouvernement technique indépendant et doté d'une conscience nationale alors que le pays est plongé dans une crise profonde.

Vatican News

Lors de la première messe dominicale de l'année 2021, le cardinal Béchara Raï, patriarche d'Antioche des maronites, a directement interpellé les plus hautes personnalités de l'État libanais. Dans son homélie, rapporte le quotidien L'Orient Le Jour, il a appelé le président de la République Michel Aoun et le Premier ministre désigné Saad Hariri à «dépasser la logique du partage du gâteau» pour former un gouvernement de «spécialistes réellement indépendants et dotés d'une conscience nationale».

 

Pour le chef de l'Église maronite, le nouvel exécutif doit être caractérisé par «une réelle indépendance et un équilibre démocratique et pluraliste»«Se rejeter mutuellement les responsabilités d’entrave à la formation du gouvernement n’aide en rien, a-t-il mis en garde. Le sauvetage ne se fait pas sans risques et tous ces risques ne représentent rien face à celui d’un effondrement total.»

Les autorités placées devant leurs responsabilités

Pour le cardinal Raï, le président et le Premier ministre doivent faire fi des pressions, aller au-delà de la logique de répartition des quotes-parts et des portefeuilles ministériels. Ils doivent aussi empêcher toute intervention intérieure et étrangère et n'agir que dans l'intérêt du Liban.

Le cardinal Raï se dit également convaincu que «le Parlement (…) ne se permettra pas de s’opposer à la volonté du peuple de voir un cabinet être mis en place».

Cette prise de parole du patriarche intervient alors que le Liban est toujours sans gouvernement depuis la démission d'Hassan Diab le 10 août dernier, quelques jours après la violente explosion qui a ravagé le port et une partie de la ville de Beyrouth. Depuis, les négociations politiques n'ont pas abouti à la formation d'une nouvelle équipe gouvernementale. Le cardinal Raï a tenté d'apporter sa contribution avant Noël mais sans succès.



05 janvier 2021, 13:19