Recherche

Vatican News
Signature du Document sur la Fraternité humaine à Abou Dhabi le 4 février 2019 Signature du Document sur la Fraternité humaine à Abou Dhabi le 4 février 2019 

L'ONU décrète une Journée de la fraternité humaine le 4 février

Par une résolution spéciale, les Nations unies instaurent une Journée d’engagement pour construire une culture de paix, de tolérance, d’inclusion, de compréhension mutuelle et de solidarité. Elle se tiendra le 4 février, jour de la signature, en 2019, du “Document sur la Fraternité humaine”.

Gabriella Ceraso - Cité du Vatican

Ce document signé à Abu Dhabi par le Pape François et le grand Imam d d’Al-Azhar représente un jalon important dans les relations entre chrétiens et musulmans, en invitant «tous les peuples qui portent dans leur cœur la foi en Dieu et la foi en la fraternité humaine à s'unir et à travailler ensemble».

En adoptant cette résolution, indique un communiqué officiel, l'Assemblée générale des Nations unies veut ainsi appeler à «une action mondiale fondée sur l’unité, la solidarité et le renouvellement de la coopération multilatérale» face à la pandémie de Covid-19 et aux autres défis mondiaux qui se posent à l'humanité.

Les membres du Haut Comité pour la Fraternité humaine -composé de leaders religieux, d’universitaires et d’acteurs culturels du monde entier qui s’inspirent de ce document- ont adressé leurs remerciements et leur reconnaissance au prince héritier d'Abou Dhabi, le cheikh Mohammed bin Zayed,  ainsi qu’aux Émirats arabes unis pour leur soutien au Comité.

Ils remercient également tous les États membres de l'Assemblée générale des Nations unies ayant soutenu ce document historique et ayant appelé à l'adoption de ses principes. Le Haut-Comité considère la résolution comme une grande réalisation, soulignant qu'elle érige la fraternité humaine en cause internationale et qu'elle est une source d'encouragement pour continuer les efforts et les initiatives visant à réaliser les objectifs et les principes du Document d'Abou Dhabi.

En adoptant cette résolution, l'Assemblée générale des Nations unies a non seulement fait connaître aux États membres les efforts du Pape François et du grand imam d'Al-Azhar pour promouvoir le dialogue interreligieux et interculturel, mais elle les a également invités à célébrer la Journée en continuant à plaider en faveur d'une culture de la paix qui encourage le développement durable, la tolérance, l'inclusion, la compréhension mutuelle et la solidarité dans le monde entier.

23 décembre 2020, 16:18