Recherche

Vatican News
Un essai nucléaire dans le Pacifique. Un essai nucléaire dans le Pacifique.  

Journée internationale contre les essais nucléaires ce 29 août

Depuis 2009, le 29 août a lieu la Journée internationale contre les essais nucléaires, décrétée par les Nations-Unies. Adopté par l'Assemblée générale de l’ONU le 10 septembre 1996, le traité d'interdiction complète des essais nucléaires n'est toujours pas entré en vigueur. Le Saint-Siège plaide depuis de nombreuses années pour une éradication totale des armes nucléaires.

Olivier Bonnel-Cité du Vatican

Si les essais nucléaires sont en diminution dans le monde, la course au désarmement n’est pas pour autant finie. Les récents essais de la Corée du Nord ou la volonté de Donald Trump de reprendre les tests nucléaires dans le désert du Nevada ne sont pas sans susciter des inquiétudes pour la communauté internationale. Le Traité d’interdiction complète des essais nucléaires (TICE) conclu à l'Assemblée générale des Nations-Unies en 1996 n’est toujours pas entré en vigueur car plusieurs puissances nucléaires (Corée du Nord, Etats-Unis, Chine, Inde, Israel, Pakistan) ne l'ont pas ratifié.

Le Saint-Siège qui a ratifié pour sa part le Traité sur la non-prolifération des armes nucléaires (TNP), mais aussi le Traité d'interdiction complète des essais nucléaires (TICE), ne cesse de plaider pour un monde sans l’arme atomique, comme l’avait une nouvelle fois rappelé le Pape François lors de son voyage au Japon en novembre dernier.

Depuis Nagasaki, le Souverain Pontife avait expliqué que «L’une des plus profondes inspirations du cœur humain est la sécurité, la paix et la stabilité, mais que la possession du nucléaire et autres armes de destruction massive n’est pas la réponse à ce désir ».

Pour un «désarmement intégral»

Les 10 et 11 novembre 2017, le Dicastère pour le service du Développement humain intégral avait organisé au Vatican un symposium international de deux jours, réunissant des experts du monde entier. En les recevant, le Pape François avait une nouvelle fois plaidé pour un «désarmement intégral», reprenant notamment les termes de son prédécesseur Benoît XVI qui en 2008, de Benoît XVI avait envoyé une lettre à l’occasion du séminaire international organisé par le Conseil pontifical Justice et Paix sur le thème: "Désarmement, Développement et Paix. Perspectives pour un désarmement intégral".

Le Saint-Siège soutien aussi l’AIEA, l’Agence Internationale de l’Énergie Atomique qui contribue fortement à la non-prolifération nucléaire et au désarmement.

Entre 1945 et 2017, pas moins de 2476 engins nucléaires ont explosé dans l’atmosphère, sous terre ou sous la mer, rappelle l’ONG Initiatives pour le Désarmement Nucléaire (IDN). Des explosions qui ont causé des dommages humains et écologiques irréversibles.

29 août 2020, 12:39