Recherche

Vatican News
Une maison en train de brûler à Vacaville en Californie, le 19 août 2020. Une maison en train de brûler à Vacaville en Californie, le 19 août 2020.  (AFP or licensors)

La Californie une nouvelle fois dévorée par les flammes

Près de 240 000 personnes ont été évacuées pour échapper aux incendies qui ravagent la Californie, dont les autorités ont reçu, ces dernières heures des renforts en hommes et en matériel, avant une possible nouvelle série d'orages.

Devin Watkins

Le nord et le centre de la Californie souffrent sous la fumée âcre et les flammes menaçantes de deux douzaines de feux de forêt actifs. Deux d'entre eux sont les deuxième et troisième plus grands incendies jamais enregistrés dans l'histoire de l'État américain. Tous deux brûlent dans la région de la baie de San Francisco, où plus de 200 000 personnes ont été évacuées de leurs foyers.

Au moins sept personnes ont perdu la vie au cours de la dernière semaine, qui a vu quelque 650 incendies différents. Environ 700 maisons et entreprises ont été détruites.

Catastrophe majeure

Les pompiers de tous les États-Unis se joignent à la lutte contre les incendies. Des véhicules et des équipes de pompiers sont arrivés du Texas, de l'Arizona, du Montana, du Nevada et de l'Utah.

Le président Donald Trump a débloqué des fonds fédéraux pour aider les Californiens des sept comtés touchés par les incendies, déclarant samedi l'état de "catastrophe majeure" qui permet de mobiliser l'aide fédérale. Des éclairs provenant d'une série d'orages secs ont déclenché la plupart des incendies.

Prier pour les personnes touchées

Alors que les flammes lèchent de nombreuses portes, l'évêque catholique de San José, Mgr Oscar Cantú, invite tout le monde à s'unir dans la prière pour le peuple de Californie.

Un incendie, connu sous le nom de SCU Lightning Complex, menace certaines parties du diocèse de Mgr Cantú, et constitue le troisième plus grand incendie de forêt jamais enregistré. Il a brûlé au moins 140 000 hectares, et n'était maîtrisé qu'à 10 % à la date du dimanche 23 août.

Dans une déclaration, Mgr Cantú a fait l'éloge des pompiers et des premiers intervenants pour «avoir bravé une chaleur intense et des incendies imprévisibles sur un terrain difficile, souvent au prix de grands sacrifices personnels, pour défendre des vies et des biens». «La fumée toxique étouffe notre air et nos poumons», a-t-il déploré. Mais, a déclaré l'évêque de San José, les Californiens ne sont pas seuls. «Dieu est avec nous», a-t-il dit. «Il est notre refuge et notre force, surtout dans les moments d'obscurité. Son amour pour nous est plus féroce que tout feu, plus fort que toute maladie, plus stable que l'inconnu.»

Il a demandé à tous les catholiques de prier pour les familles touchées et ceux qui travaillent pour combattre les incendies.

«Faisons briller la lumière de son amour en aidant ceux qui peuvent avoir besoin de nourriture, d'un abri ou d'une oreille compatissante», a-t-il dit. Mgr Cantú a fait remarquer que certaines écoles et paroisses du diocèse se trouvent à proximité de l'endroit où les feux brûlent. Ils s'efforcent d'aider les paroissiens touchés de toutes les manières possibles.

24 août 2020, 16:32