Recherche

Vatican News
Distribution d'aide de la Caritas en Autriche Distribution d'aide de la Caritas en Autriche 

Action conjointe nécessaire contre la crise du coronavirus pour Caritas Europe

Le président de Caritas Europe, Michael Landau, a appelé tous les citoyens européens à contribuer à surmonter la crise du coronavirus. Dans une déclaration ce vendredi, il a salué la solidarité spontanée née lors de la pandémie, soulignant que la crise avait rappelé aux gens leur responsabilité.

Vatican News

Dans une déclaration audio faite au site News.at, le président de Caritas Europe, Michael Landau a souligné qu' «en temps de crise de la Covid-19, tout le monde peut apporter sa contribution». La crise, a-t-il ajouté, a rappelé aux gens leur responsabilité, mais leur a aussi appris «que tout dépend de chaque individu». Une note positive, a-t-il également souligné, est la «solidarité spontanée» : «Si nous prenons un peu de la volonté de chacun d'être là pour l'autre, alors nous sortirons plus forts de cette crise», a-t-il dit.

Michael Landau a également fait référence à ceux qui parlent de complots et de conspirations pour expliquer l'urgence sanitaire : d'où l'appel à la responsabilité des médias qui doivent fonder leur façon de communiquer principalement sur des faits. Toutefois, le comportement des gouvernements, qui doivent fonctionner sur la base des événements et être conseillés par des experts, joue également un rôle important. En outre, avec deux fois plus de personnes ayant besoin d'aide qu'avant la crise causée par le virus, Michael Landau a appelé à un retour à un revenu minimum effectif pour continuer à assurer la stabilité sociale nationale.

Le président de Caritas Europe a également appelé à l'expansion du secteur de l'assistance sociale, «pour que tout le système soit prêt pour l'avenir». Concrètement, les personnes ayant besoin d'aide et leurs familles devraient bénéficier d'un meilleur soutien, tandis que la profession d'infirmier devrait être renforcée. La crise sanitaire a également rendu visibles les nombreuses personnes qui souffrent de la solitude, a-t-il ajouté : «J'aimerais beaucoup que nous fassions tous un pacte contre la solitude, qui existe déjà dans certains pays. Ce sera une tâche que nous ne pouvons et ne devons affronter qu'ensemble, car c'est un besoin primordial pour de nombreuses personnes», a-t-il expliqué.

Enfin, il a demandé que l'on accorde plus de valeur aux personnes exerçant des professions particulièrement pertinentes : «Repenser les tâches réellement importantes pour le bon fonctionnement d'une communauté est une opportunité et une leçon à tirer de la crise», a-t-il conclu.

11 juillet 2020, 13:19