Recherche

Vatican News
Le ministre des affaires étrangères italien, Luigi Di Maio, et son homologue grec, le 9 juin 2020 à Athènes. Le ministre des affaires étrangères italien, Luigi Di Maio, et son homologue grec, le 9 juin 2020 à Athènes.   (AFP or licensors)

Grèce et Italie s’accordent sur la délimitation des eaux en mer Ionienne

Les ministres grec et italien des Affaires étrangères ont signé mardi 9 juin à Athènes un accord sur la délimitation de la Zone économique exclusive (ZEE) en mer Ionienne, qui sépare les deux pays voisins, a annoncé le gouvernement grec.

Une belle journée, pour la Grèce, l’Italie, l’Europe et la Méditerranée. «Il s'agit d'un accord d'importance historique», a indiqué le porte-parole du gouvernement grec, Stelios Petsas.

Luigi Di Maio, à la tête diplomatie italienne, a signé cet accord avec son homologue grec Nikos Dendias. Il s'agit de la première visite d'un haut responsable étranger en Grèce depuis la fin du confinement grec le 4 mai. 

Des zones de pêche définies

L'accord vise à définir les zones de pêche entre les deux pays. Les zones d'exploitation maritime définissent l'espace maritime dans lequel chaque pays a le droit d'exploiter les ressources maritimes et énergétiques.

La délimitation des ZEE entre les pays du pourtour méditerranéen est une question qui alimente les tensions après la découverte ces dernières années de gigantesques gisements d'hydrocarbures, convoités par la Turquie.

Selon des experts cités par l’AFP, la signature de l'accord gréco-italien pourrait servir de «précédent» pour pousser les pays de la région à délimiter leurs ZEE et empêcher les convoitises turques.

09 juin 2020, 16:58