Recherche

Vatican News
Une famille britannique écoutant l'allocution de la reine Elisabeth II le 5 avril au soir. Une famille britannique écoutant l'allocution de la reine Elisabeth II le 5 avril au soir.   (AFP or licensors)

Face à l'épidémie, la reine Elisabeth invite le peuple britannique à l'unité

Dans une allocution exceptionnelle diffusée à la télévision dimanche soir, la souveraine a salué les efforts de ceux qui sont engagés pour endiguer l'épidémie de Covid-19 et appelé ses sujets au courage dans ces temps difficiles.

Olivier Bonnel-Vatican News

C'est une prise de parole exceptionnelle dans une période d'épreuve qui l'est tout autant. Ce dimanche 5 avril, une allocution télévisée de la reine Elisabeth II a été diffusée au Royaume-Uni et dans le monde entier ; ce message a été enregistré quelques jours plus tôt depuis la résidence de Windsor où la souveraine et son époux le prince Philip vivent depuis le 19 mars dernier.

Alors que le monde est frappé par la pandémie de coronavirus, la reine a voulu adresser un message de réconfort à ses sujets et à ceux des pays du Commonwealth, afin de les encourager dans cette période difficile. «J'espère que dans les années à venir, tout le monde pourra être fier de la manière dont nous avons relevé ce défi» a t-elle déclaré dans son allocution de quatre minutes, et ceux qui nous succéderont diront que les Britanniques de cette génération étaient aussi forts que les autres». 

La reine a remercié tous ceux qui se mobilisent dans cette épidémie, que ce soit le corps médical ou tous ceux qui assurent encore les services essentiels du pays confiné. Elle a également remercié les Brittaniques «qui restent chez eux, permettant ainsi de protéger ceux qui sont les plus vulnérables».

Gravité et espérance

Un discours marqué par la gravité mais aussi l'espérance d'un pays capable de faire preuve de résilience. «Un grand nombre de personnes se rendent compte, quelle que soit leur religion, qu'il y a là une occasion de ralentir, de réfléchir, en prière ou en méditation» a encore dit la souveraine. A bientôt 94 ans, Elisabeth II a rappelé aussi l'année 1940 où elle et sa soeur Margaret s'étaient exprimées à la radio pour soutenir les enfants britanniques évacués de chez eux pour leur sécurité. 

En soixante-huit ans de règne, c'est seulement la quatrième fois que la reine s'exprimait dans des circonstances exceptionnelles. La première eut lieu en 1991 lors de la première Guerre du Golfe, puis en 1997 à la veille des funérailles de la princesse Diana, et en 2002 après le décès de sa mère. 

Boris Johnson à l'hôpital

Au même moment où le message de la reine était rentransmis, on apprenait que le Premier ministre britannique Boris Johnson avait été admis à l'hôpital pour passer des examens, alors qu'il est atteint du coronavirus depuis une dizaine de jours. Selon Downing Street, son état ne suscite pas d'inquiétude. «Il continuera d'être tenu informé de ce qui se passe et d'être aux commandes du gouvernement» a déclaré ce lundi matin à la BBC Robert Jenrick, le ministre chargé du Logement et des Communautés. L'épidémie de Covid-19 a déjà causé la mort de plus de 5 000 personnes en Grande-Bretagne.

06 avril 2020, 09:28