Recherche

Vatican News
Benny Gantz, leader du parti Bleu et Blanc. Benny Gantz, leader du parti Bleu et Blanc.   (AFP or licensors)

Israël: Benny Gantz chargé de former un gouvernement

Deux semaines après les élections législatives qui n'avaient pas permi à Benyamin Netanyahou de former un gouvernement d'union nationale, le président israélien a chargé ce lundi son rival de composer la future équipe dirigeante du pays.

Même si Benyamin Netanyahou est sorti vainqueur des dernières élections législatives, c'est son rival de centre-droit Benny Gantz qui a été chargé officiellement ce lundi de former le nouveau gouvernement israélien. L'ancien chef d'état-major de Tsahal a en effet reçu dimanche l'appui de 61 députés de la Knesset, seuil requis pour former un cabinet, après le ralliement d'Avidgor Lieberman, leader de la formation nationaliste Israël Beitenou.

Celui-ci, ancien ministre de la défense, avait jusqu'à présent toujours refusé de participer à un gouvernement soutenu par des parlementaires de la minorité arabe israélienne. Ceux-ci, regroupés  sur la "Liste unie" représentent 15 députés. «Lors de la dernière campagne, nous avons dit que le plus important était d'éviter une quatrième élection» a justifié Avidgor Lieberman. 

L'urgence de composer un gouvernement rapidement pour faire face à l'épidémie de coronavirus a semble t-il joué dans ces recompositions. 200 infections ont pour l'instant été recensées dans l'état hébreu. «Je ferai tout mon possible pour mettre sur pied un gouvernement national patriotique le plus large possible», a affirmé M. Gantz lors de la remise du mandat par M. Rivlin, appelant M. Netanyahu à y prendre part.

Dans le même temps, le procès pour corruption du Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu, qui devait s'ouvrir ce mardi, a été reporté de deux mois, sur fond de craintes de propagation du nouveau coronavirus. Dans le pays, les restaurants, cafés et centres commerciaux ont été fermés en mesure de prévention contre l'épidémie. 

 

16 mars 2020, 09:31