Recherche

Vatican News
Photo prise à Bogota le 1er janvier 2020. Photo prise à Bogota le 1er janvier 2020.  (AFP or licensors)

En Colombie, l’Église tire un bilan positif de l’année 2019

Mgr Elkin Fernando Álvarez Botero a considéré que le bilan des travaux de la Conférence en 2019 était positif. En ce qui concerne la situation sociale du pays, le prélat rappelle l'engagement de l'Église dans la tâche de la réconciliation, une mission délicate après plus de 50 ans de guerre civile et des situations de violence toujours fréquentes.

Le Secrétaire général de la Conférence épiscopale colombienne, Mgr Elkin Álvarez Botero, a fait un bilan de la gestion de la période 2019 en rappelant les trois axes  prioritaires pour les évêques : la dimension sociale de l'évangélisation, la réalité du pays et l'Année missionnaire, peut-on lire dans un communiqué publié sur le site web de l’épiscopat.

Les axes de travail des évêques

En ce qui concerne l'évangélisation, l'évêque auxiliaire de Medellín a également signalé que les deux dernières assemblées épiscopales ont été marqués par une réflexion sur l'engagement politique du chrétien et la doctrine sociale de l'Église concernant l'activité économique pour le bien commun.

En ce qui concerne la situation sociale du pays, Mgr Botero a rappelé l'engagement de l'Église dans la tâche de la réconciliation, qui cherche à «faire avancer les forces du pays vers un projet commun dans lequel nous nous inscrivons tous afin de travailler pour la paix, comme nous l'a dit le Pape lors de sa visite» en 2017, précise-t-il.

En ce qui concerne la dimension missionnaire, l'évêque colombien a indiqué que «la Conférence épiscopale et les juridictions se sont données pour tâche, tout au long de cette année, de travailler à la sensibilisation d'une action missionnaire»«Nous sommes tous invités, personnellement comme baptisés, à annoncer le Christ, à nous rapprocher de ceux qui ne le connaissent pas à travers la mission ad gentes, mais aussi à atteindre ceux qui ont besoin d'un renouveau de notre vie chrétienne dans ce que nous pourrions appeler la mission ad intra dans la vie de l'Église», là aussi suivant les appels du Pape François.

Le projet de la conférence épiscopale pour 2020

Alors que le triennat de la Conférence épiscopale touche à sa fin, le prélat a proposé que d'ici à 2020, les évêques travaillent sous la devise "Guide, Seigneur, nos pas sur le chemin de la paix", en mettant l'accent sur le thème de la réconciliation.

Le Pape François nous a dit : «La Colombie a besoin de réconciliation» et nous allons promouvoir que la paix comme fruit de tout l'itinéraire pastoral proposé par la conférence épiscopale.

Mgr Elkin Alvarez a affirmé que le premier semestre de 2020 sera un moment d'évaluation et de projection du travail pastoral du prochain triennat 2020-2023. «L'année qui vient sera avant tout un temps pour nous situer dans un discernement évangélique face à la réalité afin de projeter les années à venir (...) Il s'agit de construire en communion et sous la conduite de l'Esprit Saint, les lignes que peut suivre l'accent pastoral de l'Église catholique.»

03 janvier 2020, 18:49