Cerca

Vatican News
Les figures du Parti Droit et Justice, en tête des sondages pour les législatives 2019. Les figures du Parti Droit et Justice, en tête des sondages pour les législatives 2019.   (AFP or licensors)

En Pologne, les conservateurs vers la victoire aux législatives

En place depuis 2015 sous l’égide de l'ancien Premier ministre Jaroslaw Kaczynski, le parti Droit et Justice (PiS) actuellement au pouvoir a mobilisé dans cette campagne, en promettant d'augmenter des allocations et le salaire minimum tout en réduisant les impôts.

Entretien réalisé par Delphine Allaire – Cité du Vatican

Plus de 40% de voix selon les sondages; presque le double de son concurrent libéral de la Plateforme civique. Les raisons d’un tel succès du parti conservateur Droit et Justice: beaucoup de promesses sociales, dont l’augmentation des salaires et des retraites.

Des mesures qui remettraient en cause le modèle économique polonais fondé sur un nombre important d’investissements étrangers dus aux bas salaires comparé aux pays de la zone euro. Néanmoins, avec un taux de chômage très faible et une forte croissance, la Pologne affiche une belle santé économique. L’opposition de droite libérale oppose donc surtout à son éternel rival conservateur, la remise en cause de l’état de droit dans le pays sur de nombreuses réformes enclenchées telles que celle du Tribunal constitutionnel.

Cette réforme de la justice a valu en effet à Varsovie une procédure d’infraction de la part de la Commission européenne, qui a de nouveau saisi jeudi 10 octobre la Cour de justice de l’UE à ce sujet.  

Cédric Pellen est maître de conférences en sciences politiques à l’Institut d’Etudes politiques de Strasbourg, spécialiste de la Pologne. Il nous livre son analyse des forces en présence.

Entretien avec Cédric Pellen, maître de conférences à l'IEP Strasbourg
11 octobre 2019, 10:50